GP France Moto
06/10/2020 - 17:00

Les mots de Fabio Quartararo et Johann Zarco avant le Shark Helmets Grand Prix de France

À quelques jours du Shark Helmets Grand Prix de France, Fabio Quartaro (Petronas Yamaha SRT) et Johann Zarco (Ducati Esponsorama Racing) évoquent leur début de saison ainsi que la façon dont ils abordent leur grand prix national au Mans, sur le circuit Bugatti.
Les mots de Fabio Quartararo et Johann Zarco avant le Shark Helmets Grand Prix de France

Fabio Quartararo aborde ce Shark Helmets Grand Prix de France en leader de la catégorie MotoGP. Il y a quelques jours, il a été officialisé au sein de l’équipe Yamaha officielle pour 2021 : « Cette année, je roule déjà sur une moto officielle. Même s’il y a eu des moments difficiles, nous sommes performants et j’ai pu décrocher mes premières victoires à Jerez et Barcelone. Pour l’an prochain, l’objectif sera le même. J’aurais de nouveau une moto officielle mais dans une autre structure. Mon ingénieur et mon chef mécanicien vont me suivre.
Nous avons énormément de chance de garder notre grand prix national car beaucoup de courses ont été annulées. Il faut vraiment en profiter en faisant le maximum. L’an passé, le week-end s’était très bien déroulé. Malheureusement lors des qualifications nous avions fait de mauvais choix. La Yamaha M1 est très performante sur le circuit Bugatti. Cette année, avec les nouveaux pneumatiques Michelin, toutes les machines sont très proches en performance. Malgré ça, je pense que ça peut être un très bon grand prix pour nous. J’ai hâte de faire mes premiers tours lors des essais libres. En course, si nous partons devant, ça sera un avantage car nous sommes très rapides sur un tour. Nous l’avons vu à Barcelone, Maverick Viñales a pris un mauvais départ et il est resté bloqué derrière. C’est pour cette raison que les qualifications sont très importantes pour nous. Ça me fait bizarre d’aborder mon grand prix national en étant en tête du championnat. C’est un plus mais je ne vois pas ça comme une pression supplémentaire. Je me sens bien même mentalement. »

De son côté, Johann Zarco revient sur son début de saison au guidon de la Ducati. Il s’exprime également sur la saison prochaine lors de laquelle il intègrera le Pramac Racing : « Il y a eu cette belle découverte de la Ducati. Je m’attendais dans un premier temps à être plus rapidement dans le rythme. Cela n’a pas atteint ma motivation. J’ai réalisé la pole pole position et je suis monté sur le podium lors du Grand Prix de République Tchèque. Ces résultats m’ont bien servi pour le moral et pour réintégrer le haut de la hiérarchie. En Autriche, il y avait moyen de bien faire malheureusement il y a eu beaucoup de perturbations et ça n’a pas été facile. J’estime avoir fait du bon boulot tout au long du week-end à Misano et Barcelone mais malheureusement je n’ai pas fait de belles courses. J’ai décroché un guidon pour l’année prochaine au sein de Pramac Racing. C’est un premier défi de relevé car il y a encore quelques mois, ma situation était plus délicate. Maintenant que c’est réglé pour l’an prochain, j’aimerais bien rejouer des podiums pour préparer au mieux 2021 où j’aurai à disposition une moto qui peut gagner des Grand Prix. Nous aurons le soutien de Ducati. »

Pour plus d’informations sur le Shark Helmets Grand Prix de France, rendez-vous sur le site Internet de l’épreuve.

Crédit photo : MotoGP.com