24h Le Mans
Le 07/11/2017 15:00

Les meilleurs moments de la saison 2017 de l'European Le Mans Series en vidéo

Dans cet opus 2017, l’European Le Mans Series comptait six manches, visitant deux nouveaux tracés : Monza (Italie) et Portimão (Portugal) pour la finale. Le succès de cette série n'est désormais plus à prouver puisqu'en moyenne 35 autos ont été présentes sur les grilles de départ. Les batailles en piste ont été nombreuses.

Les meilleurs moments de la saison 2017 de l'European Le Mans Series en vidéo

Au final, l'Oreca 07 - Gibson n°22  de G-Drive Racing (photo) a été titrée. Même si cette dernière pilotée par Memo Rojas, Léo Roussel et Ryo Hirakawa n'a remporté qu'une seule course (Monza), elle a été la plus régulière des LMP2 tout au long de la saison. Elle devance la Ligier JS P217 n°32 de United Autosports (Hugo De Sadeleer, Will Owen et Felipe Albuquerque) qui a gagné les manches de Silverstone et Red Bull Ring et l’Oreca 07 – Gibson n°40 de Graff Racing (Richard Bradley, James Allen et Gustavo Yacaman), elle aussi victorieuse de deux épreuves (Spa et Portimão). Chaque constructeur de châssis LMP2 a remporté au moins une course, celle du Castellet tombant dans l'escarcelle de SMP Racing (Dallara P217 n°27).

Les champions LMP3, John Falb et Sean Rayhall sur la Ligier JS P3 n°2 de United Autosports, ont gagné à deux reprises (Silverstone et Le Castellet). Ils ont dominé la saison et devancent au final la Ligier JS P3 n°18 de Yvan Muller Racing et la seconde auto de United Autosports (n°3).  

Quant à la Ferrari 488 GTE n°66 de JMW Motorsport, vainqueur des 24 Heures du Mans 2017 en LMGTE Am, elle remporte la catégorie LMGTE au terme d’une lutte intense avec l’Aston Martin Vantage n°90 TF Sport. Après les six manches, l’écart n’est que de deux points entre les deux entités. Proton Compétition, vainqueur de la dernière course au Portugal, termine 3e… 

Pour rappel, l’European Le Mans Series délivre quatre invitations d'office pour les 24 Heures du Mans : une pour G-Drive Racing (titre en LMP2), une pour United Autosports (titre en LMP3), une pour JMW Motorsport (titre en LMGTE) et une pour TF Sport (2e en LMGTE). 

La saison 2018 se profile déjà, toujours avec six manches au programme et les mêmes circuits. Seul changement avec deux manches inversées : celle du Castellet est maintenant en Avril et l'épreuve de Silverstone (Grande-Bretagne) est placée en Août en même temps que le Championnat du Monde d’Endurance. Un plateau encore plus riche, notamment en LMP2, est attendu ! 

Commentaires en anglais

Vidéo YouTube - ELMS

News history Dernières actualités