24h Le Mans
14/06/2019 - 11:35

Les Hypercars, catégorie reine de l’endurance (vidéo en anglais)

Publié en décembre 2018, le règlement établi par l'ACO et la FIA instaure une nouvelle catégorie reine en endurance, les Hypercars. Ce règlement entrera en vigueur dès septembre 2020.
Les Hypercars, catégorie reine de l’endurance (vidéo en anglais)

Ces hypercars, des machines racées et compétitives, marquent une nouvelle ère pour la discipline. Des axes fondateurs soutiennent cette règlementation: compétition assurée entre les différents concurrents, constructeurs ou équipes privées, budget maitrisé, voitures spectaculaires et performantes.

Les voitures de la catégorie reine

Les constructeurs ont 2 options au sein d’un seul et unique règlement :

  • Concevoir un prototype ayant les formes d’une Hypercar
  • À partir d'une Hypercar de route, développer une voiture de course (un minimum de production de 20 modèles de route sur 2 ans est imposé)

Afin de garantir la compétitivité de toutes les voitures, l’ACO et la FIA ont défini les principes suivants :

  • Poids : 1100kg
  • Puissance totale moyenne du groupe motopropulseur : 550kW (750CH)
  • Niveau de performance : 3’30’’ au tour au Mans, vitesse moyenne en course
  • Fournisseur de pneumatiques unique

L’Hypercar 2020

Aérodynamique

  • Liberté de conception de carrosserie et dessous de voiture
  • Des critères de sécurité aérodynamique sont imposés

Les systèmes Hybrides ne sont pas obligatoires

  • La puissance maximale du système hybride est de 200kW (270CH)
  • Ce système entraine les roues avant pour le Prototype
  • La position est identique au modèle de route pour les hypercars de route

Moteur à combustion

  • Pour les prototypes : moteur spécifique ou issu du moteur d’une hypercar de route
  • Pour les hypercars de route : issu de la voiture ou issu d’un moteur du même constructeur
  • Courbe de puissance règlementée
  • Carburant unique

La technologie

L’objectif

L’objectif recherché par ce règlement ? Permettre à des équipes de concourir dans la catégorie reine et pouvoir être compétitives avec un budget raisonnable pour deux voitures disputant une saison complète du FIA WEC, en tablant sur un investissement et un engagement de 5 ans.

Le règlement

Le règlement technique, tel qu’il a été défini, permet de rendre la performance de la voiture moins dépendante du budget consacré. Des fenêtres d’efficacité ont été établies, permettant d’encadrer ce budget.

L’homologation

La base d’homologation de châssis issus des voitures de route est la même que l’homologation routière à laquelle seront imposés des critères de sécurité similaires à ceux imposés aux prototypes. Pour les prototypes : spécifications et sécurité identiques aux LMP1 actuelles. L'homologation se fait pour 5 ans. 

Le système hybride

Un seuil de déclenchement de la restitution d’énergie sur les roues avant a été défini afin d’encadrer les avantages liés à un système hybride à l’avant (=4 roues motrices), pour garantir la compétitivité des voitures 2 roues motrices et une compétition serrée entre les différents modèles de voitures :

  • 120km/h en pneus pour piste sèche
  • Valeur située entre 140 et 160km/h (une valeur fixe sera définie) en pneus pour piste humide

Une catégorie « Hyper Sport »

Pour garantir la compétitivité de cette catégorie, avec deux types de machines, les prototypes et les hypercars de route, un équilibrage des performances a été instauré. Il intègre ces principes : 

  • Les fenêtres de performance établies et validées lors de l'homologation permettront d'obtenir des voitures aux performances rapprochées.
  • La catégorie accueillant 2 profils de voitures (prototype et hypercar de route), un système d'équilibrage de performances sera mis en place. Il s'inspirera en grande partie des process de BOP automatique actuellement utilisés en LMGTE Pro et qui apportent entière satisfaction