24h Le Mans
Le 12/10/2017 18:00

Les 24 Heures du Mans et l'Amérique (1) - De la Sarthe au Texas

Au fil des années, la fascination américaine pour les 24 Heures du Mans ne s'est jamais démentie, et a offert de beaux chapitres à la légende sarthoise. Ainsi, l'histoire récente du Circuit des Amériques, né en 2012 au sud-est d'Austin (Texas) et théâtre depuis 2013 de la manche américaine du Championnat du Monde d'Endurance, s'enorgueillit déjà d'un joli palmarès croisé avec celui des 24 Heures.

Les 24 Heures du Mans et l'Amérique (1) - De la Sarthe au Texas

-Depuis la première édition des 6 Heures du Circuit des Amériques, seuls trois équipages se sont imposés à la fois au Mans et à Austin dans la même saison : Loïc Duval-Tom Kristensen-Allan McNish (2013), Marcel Fässler-André Lotterer-Benoît Tréluyer (2014), sur Audi R18 E-tron quattro, et Earl Bamber-Timo Bernhard-Brendon Hartley (2017), sur Porsche 919 Hybrid.

-Timo Bernhard et Brendon Hartley ont également remporté les éditions 2015 et 2016 des 6 Heures du Circuit des Amériques. Ils étaient associés à l'Australien Mark Webber, qui a pris sa retraite fin 2016.

-En 2014, l'équipe KCMG, venue de l'Asian Le Mans Series, a signé sur le Circuit de Amériques sa première victoire LMP2 en Championnat du Monde d'Endurance. L'année suivante, elle s'impose dans cette catégorie au Mans, faisant résonner pour la première fois l'hymne chinois sur le circuit des 24 Heures (l'équipe est basée à Hong Kong, qui a été rétrocédé à la Chine en 1997).

-Toujours en 2015, SMP Racing est la première équipe russe victorieuse aux 24 Heures du Mans, avec une Ferrari 458 Italia engagée en catégorie LMGTE Am. C'est le début d'une série de trois victoires consécutives (la dernière étant conquise aux 6 Heures du Circuit des Amériques) qui vaut à SMP Racing et ses pilotes Aleksey Basov, Andrea Bertolini et le Trophée Endurance FIA de la catégorie LMGTE Am.

-Gustavo Menezes est le seul Américain vainqueur à domicile (catégorie LMP2) sur le circuit d'Austin, avec deux victoires consécutives aux 6 Heures du Circuit des Amériques en 2016 et 2017. L'an passé, il s'était également imposé au Mans sur l'Alpine A460 de Signatech Alpine, associé à Nicolas Lapierre et Stéphane Richelmi. En fin de saison, le trio et l'équipe française sont titrés en catégorie LMP2, avec quatre victoires.

-En LMGTE, Deux pilotes Aston Martin ont également inscrit leur nom au palmarès des 24 Heures du Mans et des 6 Heures du Circuit des Amériques. Nicki Thiim s'est imposé au Mans en catégorie LMGTE Am en 2014, avant de remporter la catégorie LMGTE Pro à Austin en 2016. Vainqueur LMGTE Pro en 2017 au Mans, Darren Turner avait signé la victoire de cette catégorie aux 6 Heures du Circuit des Amériques 2014.

 

Des personnalités venues du Texas ont également apporté leur singularité à l'histoire des 24 Heures du Mans. Rendez-vous dans le deuxième épisode de cette saga pour en savoir plus...

 

Photo : Vainqueurs des trois dernières éditions des 6 Heures du Circuit des Amériques, Brendon Hartley (à gauche) et Timo Bernhard (au centre) ont respectivement signé en 2017 leur première et deuxième victoire au Mans. Double vainqueur dans la Sarthe (2015 et 2017), Earl Bamber (à droite) s'est imposé cette année en leur compagnie pour la première fois sur le Circuit des Amériques.

News history Dernières actualités