24h Le Mans
15/11/2018 - 12:00

Les 24 Heures du Mans et la Chine: KCMG, le premier vainqueur en LMP2

A l'occasion des 6 Heures de Shanghai, 5e manche du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA qui se déroule ce week-end, nous vous proposons une série sur les 24 Heures du Mans et la Chine. Deuxième épisode: KCMG. Basée à Hong Kong, redevenu territoire chinois en 1997, KCMG a fait entrer en 2015 la Chine dans le livre d'or des 24 Heures du Mans, avec une victoire en catégorie LMP2.
Les 24 Heures du Mans et la Chine: KCMG, le premier vainqueur en LMP2

Fondée en 2007 par l'ancien pilote Paul Ip, KCMG réalise sa première apparition aux 24 Heures du Mans en 2013 avec un châssis Morgan-Nissan, piloté par Ho-Pin Tung, Alexandre Imperatori et Matt Howson. Qualifiés sixièmes de la catégorie LMP2, ils sont contraints à l'abandon.

KCMG devient rapidement un brillant animateur du plateau LMP2. Après deux succès avec la Morgan dans la saison Asian Le Mans Series 2013, l'équipe chinoise passe en Championnat du Monde d'Endurance avec une ORECA 03R-Nissan, remportant trois victoires et la troisième place du classement des équipes LMP2, malgré un nouvel abandon aux 24 Heures du Mans en 2014.

Le dimanche 14 juin 2015, KCMG devient la première équipe chinoise victorieuse (en LMP2) aux 24 Heures du Mans, avec la nouvelle Oreca 05-Nissan pilotée par Nicolas Lapierre, Matt Howson et Richard Bradley. Un véritable triomphe : pole position et victoire, après 349 tours en tête sur les 358 couverts en LMP2. Après un deuxième succès aux 6 Heures du Nürburgring, KCMG termine finalement deuxième du Trophée FIA des Equipes LMP2 du Championnat du Monde d'Endurance, après un long duel avec l'écurie russe G-Drive Racing.

En 2016, KCMG est présent à la fois en LMP2, toujours avec l'Oreca 05, et en catégorie LMGTE Am, avec une Porsche 911 RSR confiée à Christian Ried, Wolf Henzler et Joël Camathias. Pour la dernière visite en date de KCMG aux 24 Heures du Mans, ces trois éminents experts du modèle emblématique du constructeur allemand terminent dixièmes de la catégorie, alors que l'Oreca de Richard Bradley, Matt Howson et Tsugio Matsuda est contrainte à l'abandon sur un problème électrique. Et à l'issue de cette dernière saison en Championnat du Monde d'Endurance, KCMG se classe quatrième du Trophée FIA de la catégorie LMGTE Am. KCMG reste toutefois plus actif que jamais sur la scène asiatique du sport automobile (Super Formula, GT asiatique) et sera notamment présent dans la Coupe du Monde GT FIA, qui aura lieu à Macau du 15 au 18 novembre.

Deux ans après la victoire mancelle de KCMG, Jackie Chan DC Racing montera encore plus haut sur le podium des 24 Heures en LMP2. Une belle histoire à découvrir dans le prochain épisode de cette série...

Photos (D.R. / Archives ACO) - En haut, l'Oreca 07 passe en vainqueur sous le drapeau à damier. Ci-dessous, de gauche à droite : l'Oreca 03R-Nissan de KCMG aux 24 Heures du Mans 2014, le trio Richard Bradley-Nicolas Lapierre-Matt Howson victorieux de la catégorie LMP2 en 2015 et la Porsche 911 RSR engagée en LMGTE Am en 2016. 

INFORMATION : LES 24 HEURES DU MANS REPORTÉES AUX 19 ET 20 SEPTEMBRE 2020