24h Le Mans
29/06/2019 - 17:00

Les 24 Heures du Mans 2019 de Ford Chip Ganassi Team UK & USA (LM GTE Pro)

43 équipes (pour 61 voitures) ont participé à la 87e édition des 24 Heures du Mans, Super Finale du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC 2018-2019. Victoires, ennuis mécaniques, abandons, toutes n’ont pas eu le même destin. Découvrez les 24 Heures du Mans des équipes Ford Chip Ganassi Team UK et Ford Chip Ganassi Team USA engagées en LM GTE Pro.
Les 24 Heures du Mans 2019 de Ford Chip Ganassi Team UK & USA (LM GTE Pro)

Equipe : Ford Chip Ganassi Team UK

Catégorie : LM GTE Pro

Voitures/pilotes :

Ford GT #66

  • Stefan Mücke (13e participation)
  • Olivier Pla (12e participation)
  • Billy Johnson (troisième participation)

Cette voiture arborait une livrée qui faisait écho à celle de la Ford GT40 de Bruce McLaren et Chris Amon, victorieuse des 24 Heures du Mans 1966. Lors des qualifications, elle s’est qualifiée en 37e position grâce à un chrono de 3’49’’511 réalisé par Stefan Mücke durant la troisième séance d’essais qualificatifs. Si la Ford GT #66 a manqué de rythme en début de course, les pilotes et les mécaniciens n’ont pas ménagé leur effort pour permettre à cette voiture de franchir la ligne d’arrivée en 25e position et à la 6e place de la catégorie LM GTE Pro. « Les gars ont travaillé dur, se sont battus et ont permis à la voiture d’être plus rapide afin que nous puissions remonter au classement. Ils n'abandonnent jamais ; ils creusent et ils travaillent ensemble », a expliqué Billy Johnson.

Ford GT #67

  • Andy Priaulx (sixième participation)
  • Harry Tincknell (sixième participation)
  • Jonathan Bomarito (deuxième participation)

La livrée rouge de cette voiture a permis de se souvenir de la GT40 de Dan Gurney et A.J Foyt gagnante en 1967. C’est Harry Tincknell qui était chargé d’effectuer un tour rapide pour qualifier la Ford GT #67. Le pilote britannique a réalisé le 30e temps des qualifications (3’48’’112). Malchanceux avec les voitures de sécurité, Andy Priaulx, Harry Tincknell et Jonathan Bomarito terminent la course en 23e position du classement général et au pied du podium de la catégorie LM GTE Pro. « Harry a fait des relais brillants et nous étions aux avant-postes de notre catégorie tout au long de la course. Néanmoins je ne pense pas que nous avions le rythme pour nous imposer et c’est décevant en particulier pour l’équipe qui a travaillé si dur », a commenté Andy Priaulx

Equipe Ford Chip Ganassi Team USA

Catégorie : LM GTE Pro

Voitures/pilotes :

Ford GT #68

  • Joey Hand (cinquième participation)
  • Dirk Müller (huitième participation)
  • Sébastien Bourdais (13e participation)

Pas de changement de décoration pour cette voiture qui a remporté la catégorie LM GTE Pro des 24 Heures du Mans en 2016. En qualification, Dirk Müller a qualifié la GT américaine en 34e position grâce à un temps de 3’49’’116 qu’il a réalisé lors de la troisième séance d’essais qualificatifs. Durant la course, Joey Hand, Dirk Müller et Sébastien Bourdais ont mené une course solide, sans anicroche et ont franchi la ligne d’arrivée en 23e position et à la 4e place de leur catégorie. Toutefois, lors des vérifications techniques d'après course, le collège des commissaires a officialisé la disqualification de cette voiture pour capacité de réservoir non conforme.

Ford GT #69

Ryan Briscoe (cinquième participation)
Richard Westbrook (neuvième participation)
Scott Dixon (quatrième participation)

La décoration de cette machine s’inspirait de la conception de la Ford GT40 qui s’était classée deuxième lors du triplé du constructeur américain aux 24 Heures du Mans 1966. Ryan Briscoe a qualifié la Ford GT #69 en 38e place avec un temps de 3’49’’546. Hormis un tête à queue de Richard Westbrook à la chicane Dunlop, cette voiture a connu une course sans accrocs. Une performance sanctionnée par une 24e place au classement général et la 6e en catégorie LM GTE Pro. « La configuration de notre voiture était excellente. Nous avons pu doubler les pneus et avoir un très bon rythme. J'étais content de ma façon de piloter. L’équipe et l’équipage ont fait un travail remarquable et je suis fier de cet effort », a commenté Ryan Briscoe.

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES DU MANS, MERCREDI 12 JUIN 2019, ESSAIS LIBRES. La Ford GT #66 de Ford Chip Ganassi Team UK pilotée par Stephan Mücke, Olivier Pla et Billy Johnson.