24h Karting
Le 23/06/2017 11:00

L'élite du karting international se retrouve à nouveau au Mans du 29 juin au 2 juillet

Depuis l'organisation du Mondial de karting en 2015, le circuit Le Mans Karting International ne quitte plus les devants de la scène. Théâtre du premier Championnat d'Endurance de la Commission Internationale de Karting de la FIA (CIK-FIA) avec les 24 Heures Karting en 2016, créé sous l'impulsion de l'Automobile Club de l'Ouest, Le Mans va de nouveau accueillir une compétition CIK-FIA de première importance, avec le Championnat d’Europe de Karting, du 29 juin au 2 juillet, où près de 300 pilotes seront au départ.

L'élite du karting international  se retrouve à nouveau au Mans du 29 juin au 2 juillet

L'engagement de l'ACO, à travers son Association Sportive de Karting a permis de propulser rapidement le circuit Le Mans Karting International au sommet des pistes les plus appréciées des pilotes, des professionnels et des spectateurs. Le tracé long de 1 384 m répondant aux normes de sécurité actuelles de la CIK-FIA est à la fois rapide, spectaculaire et technique. Sa particularité de tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, offre une difficulté supplémentaire aux courses qui s'y déroulent. Le prestige du Mans et la qualité de ses infrastructures sont des atouts indéniables qui ont favorisé cette réussite.

Le Championnat d’Europe CIK-FIA qui va se tenir au Mans du 29 juin au 2 juillet 2017 propose une affiche particulièrement intéressante avec quatre catégories au programme. Ce sera l'occasion de voir en action les OK et OK-Junior pour la troisième des cinq épreuves de leurs Championnats d'Europe respectifs, mais aussi les très populaires et puissants 125 à boîte de vitesses de la catégorie KZ2 pour une épreuve cruciale, la seconde des trois rendez-vous de leur Championnat d'Europe. Enfin, les jeunes talents du monde entier cherchant à se faire remarquer disputeront eux aussi la deuxième des trois épreuves de leur calendrier, dans le cadre du Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA.

Cinquante nations issues des cinq continents seront représentées au Mans, l'Italie arrivant en tête avec ses 48 pilotes devant la France (34), la Suède (24), l'Allemagne (21) et l'Espagne (21).

Les Championnats d'Europe OK et OK-Junior ont débuté en mai dernier sur le circuit de Sarno près de Naples (ITA) avant de se poursuivre début juin sur le circuit Fernando Alonso proche d'Oviedo (ESP). Tous les compétiteurs sont impatients de se retrouver au Mans pour disputer un tournant important de la saison dans d'excellentes conditions.
La catégorie OK, lancée en 2016, a effectué un retour aux sources en termes de simplicité et légèreté pour proposer les machines les plus performantes de tous les karts à prise directe. Le jeune Espagnol David Vidales a pris la tête du classement provisoire devant son équipier britannique Clément Novalak. Mais le pilote de l'Équipe de France FFSA Espoirs Karting Théo Pourchaire, vainqueur en Italie, aura une belle revanche à prendre après ses déboires en Espagne. Quatre champions du monde sont également lancés à la conquête du titre européen : Pedro Hiltbrand (2016), Karol Basz (2015), Thomas Joyner (2013) et Flavio Camponeschi (2012). Ils comptent bien sur leur grande expérience pour contrer les jeunes rookies. Les Français Théo Nouet (17e), Adam Eteki (26e) et Franck Chappard (58e) sont également en lice dans ce championnat.
En OK-Junior, une version moins puissante du OK destinée aux pilotes de 12 à 14 ans, trois Britanniques mènent au championnat : Harry Thompson, Jonny Edgar et Chris Lulham. Premier Français, Hadrien David occupe la 12e position provisoire, suivi à quelques longueurs par Gillian Henrion (19e), Jules Mettetal (20e) et Evann Mallet (29e). Le petit-fils du quintuple champion du monde de karting François Goldstein est engagé dans cette compétition, où le fils du pilote de Formule 1 Juan Pablo Montoya effectue ses débuts.

L'épreuve du Mans est encore plus importante pour les 78 pilotes du Championnat d'Europe KZ2 qui ne comporte que trois courses avec un décompte de points. Deux Italiens sont pour l'instant au coude à coude, Matteo Vigano et Alex Irlando, non loin de l'Allemand Leon Köhler. Le Français Tom Leuillet (4e) est loin d'avoir dit son dernier mot et pourrait bien viser la victoire au Mans à l'instar d'autres pilotes de talent comme Nicolas Gonzales (8e), Pierre Loubère (11e), Hubert Petit (12e), Oliver Rasmussen (14e) ou encore Adrien Renaudin (17e). Une chose est sûre, c'est en KZ2 que les chances de bons résultats seront les plus grandes pour les tricolores.

Dans ces trois catégories, plusieurs pilotes rejoindront le meeting européen du Mans uniquement pour cette seule occasion grâce aux Wild Card accordées, séduits par le prestige du circuit manceau.

Enfin, les 51 engagés du Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA joueront eux aussi une carte majeure au Mans. Formule monotype visant à faire éclore les jeunes talents entre 12 et 14 ans, ce Trophée se déroule sur un matériel identique, tiré au sort. Les Hollandais Mike van Vugt et Tijmen van der Helm ont pris l'avantage lors de la 1re épreuve en Belgique devant le Belge Xavier Handsaeme, le Britannique Joseph Taylor et l'autre Belge Kobe Pauwels. En embuscade dans le top 10, les deux pilotes de l'Equipe de France FFSA Espoirs Karting profiteront de leur excellente connaissance du terrain pour gagner de précieuses places au classement.

L’entrée sur le circuit Le Mans Karting International est gratuite pour tous et le spectacle de haut niveau sur la piste garanti !

 

 

Listes des engagés

Horaires

News history Dernières actualités