24h Motos
01/03/2017 - 13:00

Le tour idéal du circuit Bugatti selon les pilotes du TMC35

John-Ross Billega, Maxime Diart et David Le Bail dévoilent leur vision du tour parfait du circuit Bugatti.
Le tour idéal du circuit Bugatti selon les pilotes du TMC35

À eux trois, John Ross Billega, Maxime Diard et David Le Bail comptent 19 participations aux 24 Heures Motos. Leur connaissance du circuit Bugatti et de ses 11 virages est grande. Ceux qui piloteront la Yamaha R1 n°35 en avril prochain livrent ce à quoi pourrait ressembler le tour idéal du circuit Bugatti ainsi que leur approche mentale avant d'effectuer un tour de qualification.

« Il ne suffit pas de débrancher notre cerveau pour accomplir une performance chronométrique »
Maxime Diard

John Ross Billega, 30 ans, 6 participations : « Pour moi, le tour idéal du circuit Bugatti serait un tour pendant lequel je pourrais suivre les pilotes officiels. Ce tour serait dépourvu de trafic et idéalement sous la pluie car ce sont des conditions que j'affectionne. Je n'ai jamais réalisé le tour parfait aux 24 Heures Motos et tant mieux car cela signifierait que je n'aurais plus rien à apprendre. Avant de réaliser un tour de qualification je ne pense qu'à m'impliquer et on peut me parler.»

Maxime Diard, 30 ans, 4 participations : « Le tour parfait du circuit Bugatti se caractérise par de bons freinages, de bonnes accélérations et utiliser toute la largeur de la piste. Lorsqu'on aborde la courbe Dunlop par exemple, on a toujours l'impression que l'on peut rentrer plus vite mais on ne sait jamais jusqu'à quel point. C'est un endroit important qui conditionne le reste du tour selon moi. Le tour parfait existe mais je ne l'ai pas encore réalisé. Au regard de mes capacités et de mon niveau de pilotage, d'un point de vue chronométrique, pour moi le tour idéal serait en 1'40. Il ne suffit pas de débrancher notre cerveau pour accomplir une performance chronométrique. »

David Le Bail, 32 ans, 9 participations : « Comme mes coéquipiers et beaucoup de pilotes, je n'ai jamais accompli le tour parfait au Mans. J'aimerais que des pilotes comme Mathieu Gines ou Lucas Mahias me suivent sur un tour et qu'ensuite ils me donnent des conseils pour m'améliorer. Avant un tour de qualification, j'ai besoin de me distraire pour ne pas ressentir la pression. Cette année, j'espère réaliser des chronos sous la barre des 1'41. C'est un des mes objectifs. »

Embarquez pour un tour de circuit Bugatti avec John Ross Billega. Une vidéo réalisé l'an passé à l'occasion des essais pré-Mans. En 2017, le TMC35 engagera une Yamaha R1 et non plus une Kawasaki ZX10-R.