24h Le Mans
Le 26/04/2017 09:00

Le Tour Auto historique 2017 sur la route du Mans

Pour son édition 2017, le Tour Auto (24-30 avril 2017) historique a fait étape au Mans, pour une spéciale disputée sur le circuit Bugatti. Parmi les concurrents, on retrouve deux personnalités qui ont fait à la fois la légende et l'histoire récente des 24 Heures du Mans.

Le Tour Auto historique 2017 sur la route du Mans

Pilote du Royaume-Uni le plus victorieux dans la Sarthe, le Britannique Derek Bell s'est imposé à cinq reprises : après 1975, 1981, 1982 et 1986, il a signé son dernier succès il y a tout juste trente ans, en 1987. Derek Bell, qui fêtera ses 76 ans le 31 octobre prochain, participe au Tour Auto au volant d'une Porsche 911 de 1974 (n°257). Cette année-là, il avait terminé quatrième au volant d'un prototype Gulf-Mirage GR7, associé à son compatriote Mike Hailwood. En 26 participations, il a pris 14 fois le départ des 24 Heures et signé quatre de ses cinq victoires chez Porsche.

Au volant d'une Alpine A110 dite "Berlinette" de 1973, terreur des rallyes mondiaux à cette époque, on retrouve Philippe Sinault et Didier Calmels (n°294), les deux propriétaires de l'équipe Signatech Alpine, l'une des références actuelles du plateau LMP2. Victorieuse de cette catégorie aux 24 Heures du Mans 2016 avec le trio Lapierre-Menezes-Richelmi, et deux fois titrée en European Le Mans Series (2013 et 2014), elle a également remporté en 2016 le double Trophée Endurance FIA des Equipes et des Pilotes LMP2 en Championnat du Monde d'Endurance. C'est la première participation de Philippe Sinault au Tour Auto, une semaine après les 6 Heures de Silverstone, manche d'ouverture du Championnat du Monde 2017. Après avoir compté plus d'une minute d'avance en tête, ses pilotes Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Matt Rao ont terminé quatrièmes, à la suite du regroupement provoqué par l'entrée en piste de la voiture de sécurité, consécutive à l'accident de la Toyota de José Maria Lopez. Malgré cette péripétie, Signatech Alpine sera l'une des équipes à battre les 17 et 18 juin prochains, pour la 85e édition des 24 Heures du Mans.

A l'instar de toutes les grandes manifestations internationales dédiées aux voitures de compétition et aux sportives de collection, le Tour Auto accorde une place particulière à Ferrari pour son 70e anniversaire. Parmi les voitures du Cheval Cabré présentes cette année, figure une Dino 246 GT de 1971 (n°33) provenant de la collection personnelle de Guy Berryman, bassiste du groupe de rock britannique Coldplay, qui en partage le volant avec l'Australien Glenn Moule.

 

Photo : Quintuple vainqueur des 24 Heures, Derek Bell n'avait jamais piloté de Porsche 911 au Mans au fil de ses participations. C'est désormais chose fait dans le cadre du Tour Auto 2017.

News history Dernières actualités