24h Le Mans
04/06/2019 - 17:00

Le Mans Esports Series – Présentation de l’équipe Keep It Simple Racing

A l’occasion des 24 Heures du Mans 2019 - et pour la première fois - une épreuve virtuelle aura lieu pendant la grande semaine de course. Voici la présentation de l'équipe Keep It Simple Racing qui sera au départ.
Le Mans Esports Series – Présentation de l’équipe Keep It Simple Racing

Lors de la manche qualificative disputée à Birmingham – dans le cadre du salon Autosport International - en janvier dernier, c’est Tobin Leigh (Racerz55) qui s’était qualifié. Il avait alors rejoint Kamikaze110 et F4hrevz, qualifiés respectivement en zones Asie et Amérique, pour former un équipage pour la finale des Le Mans Esports Series. Ensemble, ils ont décidé de porter le nom de Keep it Simple Racing.

Tobin Leigh (LZR Racerz) Tobin Leigh

Agé de 18 ans seulement, Tobin Leigh n’est pas un débutant ! Pilote de la structure Lazarus, il participle également au ForzaRC et fera sans doute parler son aisance en piste. «J’ai débuté à l’âge de 14 ans, en participant à des ligues sur des jeux F1. Puis j’ai basculé sur Forza Motorsport un an plus tard, et je me suis lancé avec le Forza Racing Championship. »

Tobin Leigh possède une solide culture automobile. « Depuis mon enfance, je suis passionné par les voitures. J’ai toujours été curieux des différentes disciplines que propose le sport automobile. En fait, mon intérêt pour les jeux vidéo de course est né de ma passion première pour les « vraies » courses ». »

Avec les Le Mans Esports Series, Tobin Leigh sait qu’il s’attaque à un mythe du sport automobile, la plus belle course d’endurance au monde. Le circuit ? Il le connaît comme sa poche. « Je me souviens d'avoir joué sur le circuit des 24 Heures du Mans il y a très longtemps, sur plusieurs jeux, et j’ai toujours aimé ce tracé. C’est en me lançant dans le monde de la compétition que j’ai appris à y rouler encore plus vite, à trouver les limites. C’est grâce au eSport que j’ai pu trouver la bonne dynamique pour faire un tour rapide. Je suis fan de ce circuit, qui reste mon préféré, peu importe le jeu. J’adore en particulier la section des virages Porsche ».

Paul Anthony Arevalo Jr (F4HREVS)

Agé de 26 ans, F4HREVS s’est lancé dans le eSport en 2017. Il possède une solide expérience des jeux de course. « Tout a commencé avec Gran Turismo 1. J'avais environ 4 ou 5 ans et j'ai attrapé le virus de la course. Depuis, je joue à de nombreux jeux de F1, à des jeux de NASCAR, aux titres de la série Forza Motorsport ou encore à Gran Turismo. J'apprécie aussi les simulations sur PC comme rFactor 2, iRacing, Assetto Corsa. » Le Mans est pour lui un rêve : « Beaucoup de gens veulent courir à Daytona (en Nascar, ndlr), à Indianapolis, à Monaco. Pour moi, ce sont les 24 Heures du Mans qui m’ont toujours fasciné. J’ai hâte de participer à la course Le Mans Esports Series, mais aussi de pouvoir assister à la grande course des 24 Heures du Mans. »

Paul l’avoue, la préparation n’est pas simple pour cette course hors-norme qu’est la finale du Mans. « Mes coéquipiers et moi n'avons pas encore eu l'occasion de nous entraîner ensemble, c'est un peu difficile quand l’un vit au Japon et l'autre en Grande-Bretagne. Mais nous sommes en contact et travaillons ensemble pour préparer l'événement. »

Iori Ohki (kamikaze110)

Iori Ohki est un pilote japonais présent sur plusieurs titres, dont Gran Turismo Sport et Forza Motorsport 7. Il s’essaie également au drift (avec le Virtual Drift Championship, ndlr), mais pour les 24 Heures du Mans, il va devoir éviter les figures libres et la glisse.

Son tout premier jeu de course ? Sega Rally ! Son premier contact avec Le Mans en jeu vidéo ? C’était sur une borne d’arcade, éditée par Sega, qui reproduisait un circuit de la Sarthe digne d’un parc d'attractions. Pour son premier événement eSport majeur, le pilote peut créer la surprise et former avec ses équipiers très expérimentés le trio gagnant.