24h Le Mans
Le 07/02/2015 10:00

Le Mans 2003 - Une Ferrari 550 GTS Maranello remportait la classe LM GTS

Pour bien des raisons, dont son palmar

Le Mans 2003 - Une Ferrari 550 GTS Maranello remportait la classe LM GTS

 

Le Mans 2003 - Une Ferrari 550 GTS Maranello remportait la classe LM GTS

 

Photo : DR Archives ACO

 

Cette œuvre automobile, dont la carrière a débuté le 23 juin 2001 à Spa-Francorchamps (FIA GT), les inconditionnels de la marque au cheval cabré la doivent à Frédéric Dor et à la société Prodrive. Et si à l’entame des années 2000, plusieurs préparateurs se sont attelés à mettre sur la piste le modèle 550 Maranello du constructeur italien, les ingénieurs et techniciens de David Richards ont développé la plus aboutie et la plus véloce des versions compétition.

Dans la Sarthe, la Ferrari 550 GTS Maranello découvre les 24 Heures du Mans en 2002. Pour ce galop d’essai face aux redoutables concurrents de la catégorie LM GTS, la seule voiture engagée par l’écurie de Banbury expose ses formidables aptitudes. Si l’équipage Rickard Rydell, Tomáš Enge et Alain Menu ne voit pas l’arrivée de cette 70e édition, la pole position signée par le trio n°58 avertit les protagonistes de la classe, notamment Corvette Racing, sur les prétentions de la nouvelle arme de Prodrive. Le succès arrivera ainsi dès l’année suivante alors que la Ferrari 550 GTS Maranello devient la référence absolue des voitures de Grand Tourisme en compétition.

En 2003, aux 24 Heures du Mans, le résultat d’ensemble est à la hauteur du potentiel de la plus anglaise des voitures de course italiennes. Trois châssis sont présents sur la grande classique mancelle, deux engagés par Veloqx Prodrive Racing et un aligné par l’équipe Luc Alphand Aventures. Les équipages sont de haut niveau dans le clan britannique avec Tomáš Enge/Jamie Davies/Peter Kox et Darren Turner/Anthony Davidson/Kelvin Burt, tandis que l’écurie tricolore est représentée en piste par son patron Luc Alphand, Jérôme Policand et Frédéric Dor.

La concurrence en LM GTS est, quant à elle, autant performante que nombreuse : l’équipe Corvette Racing reste, en tenante du titre, la formation favorite de ces 24 Heures du Mans 2003, les Saleen S7-R semblent être désormais capables de se battre sur une course aussi éprouvante, enfin les Chrysler Viper GTS-R capitalisent sur une fiabilité légendaire malgré un âge certain.

Au soir des essais qualificatifs, le ton est donné. La deux Ferrari 550 GTS Maranello Prodrive s’accaparent les deux meilleurs temps de la catégorie avec près de deux secondes d’avance sur la plus rapide des Chevrolet Corvette C5-R, la n°50 d’Oliver Gavin, Kelly Collins et Andy Pilgrim.

Tant convoitée, la victoire sera bien au rendez-vous, ce dimanche 15 juin, pour l’équipage Veloqx Prodrive Racing n°88, Tomáš Enge/Jamie Davies/Peter Kox. Sur le podium de ces 24 Heures du Mans 2003, les trois hommes en rouge devancent leurs principaux adversaires de Corvette Racing, relégués à... dix tours. Avec des objectifs d’outsider, Luc Alphand Aventures place son auto n°72 à la 5e place de la catégorie.

Si les Ferrari 550 GTS Maranello de l'équipe de David Richards reviendront au Mans l’année suivante, signant une troisième place de catégorie pour Darren Turner, Colin McRae et Rickard Rydell, la carrière sarthoise de la sublime Italienne se poursuivra jusqu’en 2007 via des engagements privés par Larbre Compétition, BMS Scuderia Italia, Russian Age Racing et Convers MenX Team.

Pierre-Yves Riom / ACO

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, JEUDI 12 JUIN 2003, ESSAIS QUALIFICATIFS. La Ferrari 550 GTS Maranello, future vainqueur de la catégorie LM GTS dans la Sarthe avec Tomáš Enge, Jamie Davies et Peter Kox.

News history Dernières actualités