24h Le Mans
Le 08/07/2018 08:00

La Porsche de James Dean, "géante" au Mans Classic

Outre la projection de « La fureur de vivre » dans le cadre de la neuvième édition du Mans Classic, le souvenir du comédien James Dean (1931-1955) s’incarne en piste par la présence dans le Plateau 2 d’une Porsche qu’il a conduite.

La Porsche de James Dean, "géante" au Mans Classic

Pour bien comprendre la place qu’occupe Porsche dans la vie de James Dean, un petit retour en 1955 s’impose. Les 26 et 27 mars, James Dean est au volant d’une Porsche 356 Super Speedster pour une course disputée sur le circuit de Palm Springs. Le 26, l’acteur remporte la course de qualification et termine troisième le lendemain... avant de grimper en deuxième position, à la suite du déclassement de Ken Miles, qui allait devenir dix ans plus tard l’un des pilotes fétiche de l’offensive mancelle de Ford !

Dès le lendemain, James Dean est sur le plateau avec le réalisateur Nicholas Ray pour le premier jour de tournage de « La fureur de vivre ». Il retrouve la compétition le 1er mai à Bakersfield, pour une nouvelle deuxième place, après avoir terminé la course de qualification en tête de sa catégorie. Après un abandon à Santa Barbara à la fin de ce même mois, il prévoit de reprendre la piste après le tournage de « Géant », qui se déroule pendant l’été. Le 30 septembre, il prend la route avec sa nouvelle Porsche 550 RS Spyder, surnommée Little Bastard, pour une épreuve qui doit se disputer sur l’aérodrome de Salinas. Mais il n’y arrivera jamais.

Au-delà d’une carrière qui s’annonçait prodigieuse, jusqu’où serait allé le parcours de James Dean en sport automobile, qui semblait on ne peut plus prometteur ? Aurait-il disputé un jour les 24 Heures du Mans ? Ces questions resteront hélas sans réponse. Mais aujourd’hui, une de ses voitures est en piste au Mans Classic 2018 avec la Porsche 356 n°40 du plateau 2.

« Cette Porsche 356 Super Speedster a été fabriquée en série limitée aux Etats-Unis à la demande de l’importateur américain, raconte l’un des trois pilotes, Antoine Seyler. Elle a appartenu à Warner Bros (studio hollywoodien qui a produit « A l’est d’Eden », « La fureur de vivre » et « Géant », les trois films de James Dean, ndlr), qui la prêtait à James Dean. Cette voiture n’allait pas assez vite pour lui et il a alors commandé une 550 Spyder. Vincent Tourneur a racheté cette voiture à Warner Bros. Nous avons la chance de rouler pour la deuxième fois ensemble au Mans Classic et nous nous sommes adjoints cette année les talents de Stéphane Ortelli. C’est aussi un anniversaire multiple avec les 70 ans de Porsche et le vingtième anniversaire de la victoire de Stéphane aux 24 Heures avec Laurent Aiello et Allan McNish, sans oublier l’esprit de Paul Frère, qui est un peu notre ange gardien. S’il a gagné les 24 Heures du Mans sur Ferrari (en 1960, ndlr), Paul a aussi énormément œuvré avec Porsche, dont il fut l’un des meilleurs ambassadeurs. »

Outre cette histoire hollywoodienne avec James Dean, cette Porsche a subi des aménagements spécifiques pour son propriétaire, ancien vice-président du groupe Pernod Ricard. « Vincent a malheureusement fait dans un escalier d'aéroport une chute qui l’a rendu paraplégique, poursuit Antoine Seyler. Cette 356 est donc dotée d’un système spécial hydraulique. Vincent roule également en Plateau 1 sur une Delahaye qu’il partage avec Andy Prill, qui a élaboré ce système avec Vincent. Le Mans est un circuit qui nécessite beaucoup d’humilité, et je l’aborde avec une certaine marge de sécurité, car je n’ai pas la même connaissance de la voiture que mes coéquipiers. »

Grâce à Vincent Tourneur, Stéphane Ortelli et Antoine Seyler, c’est une mémoire multiple qui sera en piste avec cette Porsche n°40 : celle de la trop courte filmographie de James Dean, de la Porsche 356, qui précéda la légendaire 911 dans l’histoire de Porsche, sans oublier celle du pilote journaliste Paul Frère, grand acteur de l’histoire de Porsche et des 24 Heures.

Photo (Michel Jamin / ACO) : La Porsche 356 n°40 en piste au Mans Classic, ici aux mains de son propriétaire Vincent Tourneur.

News history Dernières actualités