24h Le Mans
Le 07/10/2018 16:00

La Porsche 919 Hybrid à Paris : 13 kilomètres "à la mode" du Mans

Après avoir entamé une tournée de records (à Spa-Francorchamps* et sur les 22 kilomètres du grand tracé du Nürburgring), la Porsche 919 Hybrid Evo s'est offert ce dimanche 7 octobre une balade parisienne, aux mains de Romain Dumas.

La Porsche 919 Hybrid à Paris : 13 kilomètres "à la mode" du Mans

Au départ, c'était un défi : créer dans les rues de Paris un tracé dont la distance serait identique à celle du circuit des 24 Heures du Mans, soit 13,6 kilomètres, parcourus en mode 100 % électrique. Avec un parcours séduisant : départ et arrivée au Trocadéro, les places de l'Etoile, du Marché St-Honoré, du Chatelet, la Place Vendôme, le Champ de Mars, la rue de Rivoli, les Invalides, le front de Seine... Mais en ce dimanche matin, le ciel est gris et la pluie s'invite même. Comme en écho à celle qui accompagna la première victoire de Porsche aux 24 Heures du Mans 1970.

Peu avant midi, entre le Musée de l'Homme et le Musée de la Marine, boutique de souvenirs et baraque à sandwichs, l'esplanade du Trocadéro est clairsemée... Mais quelques blousons Porsche, écussons des 24 Heures du Mans et même blouson Red Bull Racing trahissent la présence de quelques passionnés. A 12 h 10, la pluie s'est calmée... Et, escortée de plusieurs Cayenne, la 919 Hybrid Evo se présente sur la place. Pavés parisiens obligent, la hauteur de caisse du prototype allemand est maximale. Après deux tours sous le regard du maréchal Foch, Romain Dumas se gare devant l'esplanade et provoque un attroupement immédiat.

"C'était quand même beau, avec de très belles images devant le Trocadéro, la remontée des Champs-Elysées, le rond-point de l'Etoile", raconte le double vainqueur des 24 Heures du Mans (2010 avec Audi, 2016 avec Porsche), qui s'est prêté de bonne grâce au jeu des autographes, photos et autres selfies, dans une ambiance d'autant plus détendue que la pluie a cessé.

"Je n'avais pas pris le volant de la 919 depuis les 6 Heures de Bahreïn 2017, poursuit Romain Dumas. Aujourd'hui, je l'ai conduite à 50-60 km/h maximum." Avec trois victoires consécutives aux 24 Heures du Mans (2015-2016-2017), quatorze autres succès et six titres mondiaux en Championnat du Monde d'Endurance, son palmarès figure en bonne place dans l'histoire sportive du constructeur allemand. Et s'ajoute ainsi à la déjà longue liste des Porsche historiques pilotées par Romain Dumas. "J'ai dû à peu près piloter toutes les voitures du musée de Stuttgart, sourit-il. Mais quand on les conduit, on s'aperçoit que parfois, leurs qualités s'expriment de manière variable en fonction du tracé du circuit. Certaines avaient de bons moteurs, d'autres de bonnes boîtes de vitesses... Pour prendre l'exemple de la 919 Hybrid, elle avait un très bon moteur."

Je n'avais pas piloté la 919 Hybrid depuis les 6 Heures de Bahreïn en 2017.

Romain Dumas

Si Romain Dumas a conduit la 919 Hybrid Evo dans le trafic de quelques-uns des plus prestigieux quartiers de Paris - restés ouverts à la circulation, rappelons-le ici - à combien estimerait-il un chrono de ce tracé de 13,6 kilomètres pas comme les autres dans des conditions réelles de course ? En guise de conclusion, sa réponse fuse et provoque un bel éclat de rires : "Cinq minutes peut-être... en tenant compte des pavés parisiens !"

Photos : Après les circuits de Spa-Francorchamps (Belgique), de la Nordschleife (Allemagne), de Brands Hatch (Grande-Bretagne) ou encore de Laguna Seca (Etats-Unis), ainsi que les villes de New York et Shanghai, la Porsche 919 Hybrid Evo fait étape à Paris sur un tracé urbain inédit dont le développement de 13,6 kilomètres fait directement référence aux 24 Heures du Mans.

News history Dernières actualités