24h Le Mans
Le 27/04/2017 13:00

La Porsche 904 au Mans (1) - 1964, sous le crayon de Butzi Porsche

En deux années de présence aux 24 Heures du Mans (1964 et 1965), la Porsche 904 a signé pas moins de quatre victoires de catégorie. Retour sur la courte histoire d'une voiture au dessin singulier, alliant nouvelle esthétique et performance en piste.

La Porsche 904 au Mans (1) - 1964, sous le crayon de Butzi Porsche

Dans la généalogie de Porsche, la 904 occupe une place très particulière, entre deux dates importantes de l'histoire de la marque. Elle apparaît en 1964, soit un an après la naissance de la 911, icône de la routière sportive, et deux ans avant la 906, premier prototype Porsche vu aux 24 Heures du Mans.

La 904 marque aussi une rupture esthétique dans la lignée des Porsche ayant couru dans la Sarthe. A l'opposé des galbes des 356 et des Spyder (550 et autres 718) qui l'on précédée, la 904 présente des formes à la fois plus anguleuses mais aussi harmonieuses. Celles-ci sont nées de l'imagination de Ferdinand Alexander Porsche (1935-2012), surnommé "Butzi", petit-fils de Ferdinand et fils de Ferry Porsche, et font même l'unanimité des ingénieurs de la marque, qui réalisent l'implantation de la mécanique sans remettre en cause le dessin de Butzi.

Déjà auteur des lignes de la 911 apparue en 1963, Butzi Porsche crée par la suite sa propre société, baptisée Porsche Design, imaginant montres, stylos, lunettes de soleil et bagages.

Les lignes de la 904 ne font pas tarder à parler d'elles aux 24 Heures du Mans. Dès 1964, cinq d'entre elles réalisent un joli tir groupé, avec les septième (Guy Ligier-Robert Buchet), huitième (Ben Pon-Henk van Zalinge), dixième (Gerhard Koch-Heinz Schiller), onzième (Claude Sage-Herbert Müller) et douzième (Jean Kerguen-Jacques Dewez) positions.

La 904 va monter encore plus haut en 1965, et aussi se retrouver au coeur d'une grande mutation de l'histoire sportive de Porsche... à découvrir dans le deuxième et dernier épisode de cette saga.

 

Photo : Sur les sept Porsche 904 au départ des 24 Heures du Mans en 1964, cinq ont reçu le drapeau à damier. Ici à l'image, celle de Gerhard Koch et Heinz Schiller, dixième.

News history Dernières actualités