24h Motos
12/02/2019 - 18:00

Julien Enjolras (Webike Tati Team Trickstar) : «Une place sur le podium est envisageable»

Le Webike Tati Team est né de l’association entre l’équipe japonaise Trickstar Racing et les français du Tati Team Beaujolais Racing. Ensemble, ils engageront une Kawasaki ZX10-RR en catégorie Formula EWC (catégorie reine des 24 Heures Motos et du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC) avec les pilotes Julien Enjolras, Kevin Denis et Osamu Deguchi. Julien Enjolras évoque le passage de la catégorie Superstock à Formula EWC et livre les objectifs de son équipe.
Julien Enjolras (Webike Tati Team Trickstar) : «Une place sur le podium est envisageable»

Après avoir remporté la Coupe du Monde FIM Superstock la saison passée, vous participerez aux 24 Heures Motos ainsi qu’aux autres épreuves du FIM EWC en catégorie Formula EWC. Aviez-vous envie d’un nouveau challenge ?

« Ce nouveau challenge s’est présenté à nous grâce à nos amis de Trickstar avec qui nous voulons nouer un partenariat de longue durée. Sans cette association entre nos deux équipes, nous ne serions jamais passés en Formula EWC. Nous avons effectué quatre saisons en catégorie Superstock avec notamment deux troisièmes places en Coupe du Monde FIM Superstock. Il est vrai que ce défi tombe bien après notre titre. J’estime que c’est le bon moment pour se lancer un nouveau défi. »

Il n’y a pas d’objectif de podium même si nous donnerons toujours le meilleur de nous-mêmes
Julien Enjolras, pilote Webike Tati Team Trickstar

Concrètement, qu’est-ce que cela change dans votre préparation aux 24 Heures Motos ?

« Le staff technique ne change pas. En revanche, la préparation de la moto est différente. Le règlement de la catégorie Formula EWC offre plus de possibilités en matière d’électronique et de suspensions. Nous avons plus de liberté au niveau du châssis car nous pouvons remplacer la fourche ou le bras oscillant. Nous allons tester cette nouvelle moto dans les prochains jours en Espagne sur le circuit d’Almeria. J’ai déjà piloté une machine de la catégorie Formula EWC en 2013 lorsque j’avais participé aux 24 Heures Motos avec le Bolliger Team Switzerland. Nous avions terminé la course en 14e position. »

La saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC sera une période de transition pour votre équipe ?

« Ce sera une saison pour apprendre et découvrir. Il n’y a pas d’objectif de podium même si nous donnerons toujours le meilleur de nous-mêmes. Nous allons partir dans la même optique que lorsque nous avons débuté en Superstock c’est à dire aller au bout de toutes les courses, être dans un bon rythme et ne pas commettre d’erreurs. Nous avons déjà terminé quatrième du classement général du Bol d’Or en 2015 alors nous pensons qu’avec une machine EWC, une place sur le podium est envisageable. Néanmoins, chaque saison, le niveau est toujours plus relevé. C’est de plus en plus difficile d’intégrer le top cinq du classement général. »

Avez-vous prévu d’effectuer plusieurs séances d’essais avant les 24 Heures Motos ?

« Oui. Nous avons programmé au moins huit journées d’essais avant les 24 Heures Motos. Nous nous rendrons sur les circuits d’Almeria, de Nogaro et Bugatti. Même si Trickstar a déjà roulé avec la Kawasaki ZX10-R en FIM EWC lors de la saison 2016-2017, nous partons de zéro. Nous allons devoir prendre de nouveau repères et nous avons un important travail de réglage du châssis et de l’électronique à réaliser. Nous voulons arriver aux 24 Heures Motos dans de bonnes conditions. »

Quand on débute dans une catégorie aussi relevée, qu’est-ce qu’on se fixe comme objectifs sportifs ?

« Même s’il n’y a pas d’objectifs précis, nous avons toujours envie de bien faire. Ce qui va être important pour nous cette année, c’est de terminer toutes les courses pour ramener un maximum d’informations car la Kawasaki ZX10-RR bénéficie d’un nouveau moteur. Aux 24 Heures Motos, terminer dans le top cinq du classement général serait un beau résultat. Nous avons les moyens de nous battre avec le Bolliger Team Switzerland qui est aussi une équipe privée. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, JEUDI 19 AVRIL 2018, QUALIFICATIONS. Julien Enjolras pilote de Webike Tati Team Trickstar.