24h Motos
26/03/2018 - 18:00

Julien Enjolras (Tati Team) : « Il va falloir passer à travers les pièges »

Vainqueur de la catégorie Superstock lors de la dernière édition des 24 Heures Motos, le Tati Team Beaujolais Racing semble de nouveau être l'équipe à battre. Malgré des moyens limités, elle est une animatrice régulière de la catégorie Superstock. Julien Enjolras, l'un des trois pilotes, répond à nos questions.
Julien Enjolras (Tati Team) : « Il va falloir passer à travers les pièges »

Quel souvenir gardez-vous de votre victoire aux 24 Heures Motos l'an passé ?

« Un beau souvenir car c'est l'une des courses que nous n'avions pas encore gagné en Endurance. Ça fait partie des courses à gagner dans la saison. Nous allons tout faire pour rééditer l'exploit cette année même si l'objectif premier reste le titre sachant que nos concurrents ont fait des faux pas au Bol d'Or. Nous allons faire notre course, rouler à notre rythme et il faudra veiller à ne pas aller chercher la chute ou autre. »

Le titre en Coupe du Monde FIM Superstock vous a échappé pour un point. Comment votre équipe s'est-elle remobilisée ?

« En arrivant en Slovaquie à l'occasion des 8 Heures du SlovakiaRing, dernière épreuve du championnat, nous savions que ça allait être difficile. Nous avons joué notre carte et nous n'avions rien à perdre. Là où je m'en veux, c'est à propos de ma chute dans le dernier tour de mon dernier relais. Je n'attaquais pas mais comme plusieurs autres pilotes, je me suis fait piéger sur une bosse. Malgré ça le moral de l'équipe n'était pas atteint. Nous nous sommes reconcentrés sur le Bol d'Or. Nous n'avons pas de regrets. »

Votre victoire au Bol d'Or vous permet-elle d'aborder les 24 Heures Motos sereinement ?

« Oui. Néanmoins, les courses de 24 heures sont longues et il va falloir passer à travers les pièges. Nous allons aborder la course sans nous mettre de pression. Les trois pilotes nous nous entendons bien, nous sommes réguliers. Nous savons que nous avons une bonne machine et un bon staff technique derrière celle-ci. Puis nous sommes parmi les plus rapides dans les stands. Nous allons essayer de dérouler notre course comme nous l'avons toujours fait. »

Aux 24 Heures Motos, vous ferez équipe avec Julien Pilot et Kevin Denis. Que pouvez-vous nous dire sur l'équipe que vous formez ?

« Nous sommes plutôt complémentaires. Nous avons tous les trois un tempérament calme et ça fait du bien. C'est important parce que nous travaillons énormément ensemble. Nous partageons nos petits tuyaux et nous n'hésitons pas à nous donner des conseils pour s'aider mutuellement. Nous faisons également des compromis. Kevin est très grand par rapport à Julien et moi. Il faut donc faire des choix sur la moto. Julien s'est facilement integré à l'équipe. Nous étions en contact avec lui depuis une ou deux saisons. Nous essayons de faire venir des pilotes qui partagent notre philosophie. Nous ne regardons pas que la rapidité. »

Nous faisons vraiment avec les moyens du bord et c'est justement ce qui fait notre force
Julien Enjolras

Comment se sont déroulés vos premiers essais sur le circuit de Nogaro ?

« Plutôt bien même si la météo n'était pas hyper clémente. Nous avons affronté des conditions que nous pourrions rencontrer lors des 24 Heures Motos telles que le froid, la pluie ou encore une piste séchante. Nous n'avions pas roulé depuis le Bol d'Or. Malgré ça, nous nous sommes vite remis dans le rythme et nous sommes confiants pour la suite. Nous avons travaillé sur l'électronique de la moto et sur le châssis mais c'était plus un retour en piste pour retrouver le rythme. Lors des essais pré-Mans, nous travaillerons plus sur l'électronique. En catégorie Superstock, les options de réglages sont limitées. »

De part des moyens limités, votre équipe fait figure de Petit Poucet. Malgré ça, vous êtes des animateurs réguliers de la catégorie Superstock. C'est la preuve qu'avec de la volonté et une bonne préparation, tout est possible ?

« Il faut une bonne préparation et s'entourer des bonnes personnes. Les membres de l'équipe sont des amis avant tout. Nous faisons vraiment avec les moyens du bord et c'est justement ce qui fait notre force. Nous ne gaspillons rien. Par exemple, en qualifications, nous roulons avec des pneumatiques de course. Nous n'utilisons pas de pneumatiques de qualifications qui sont plus onéreux. C'est ce qui fait que nous ne sommes pas aux avant-postes mais une fois la course lancée, nous reprenons notre place. Nous sommes aussi une équipe familiale. Mon frère est le responsable mécanique de l'équipe, mon papa est le team manager. Le reste de l'équipe s'appuie sur des bénévoles passionnés. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, JEUDI 13 AVRIL 2017, QUALIFICATIONS. Julien Enjolras compte 10 participations aux 24 Heures Motos. Il participera à la 41e édition des 24 Heures Motos (21-22 avril) au guidon de la Kawasaki ZX-10R de l'équipe Tati Team Beaujolais Racing.

INFORMATIONS PRATIQUES
24 Heures Motos 2020 - 43ème édition

Billetterie - Boutique