24h Motos
Le 13/04/2018 18:00

Jérémy Guarnoni (Team SRC Kawasaki) : « Notre point fort, c'est la vitesse »

Jérémy Guarnoni est la nouvelle recrue du Team SRC Kawasaki. S'il a remporté le Bol d'Or en 2013 avec cette équipe, le pilote toulousain n'a jamais participé aux 24 Heures Motos. Avec Randy De Puniet et Mathieu Gines à son guidon, la Kawasaki #11 chassera la victoire histoire de marquer la légende des 24 Heures Motos l'année du 40e anniversaire de l'épreuve.

Jérémy Guarnoni (Team SRC Kawasaki) : « Notre point fort, c'est la vitesse »

Vous avez remporté le Bol d'Or en 2013 avec le Team SRC Kawasaki. Vous ne vous voyiez pas revenir en endurance avec une autre équipe ?

« Si je reviens avec le Team SRC Kawasaki c'est parce que je pilote pour cette marque depuis 2015. Je voulais rester avec Kawasaki parce que ça s'est toujours très bien passé pour moi avec cette marque. L'équipe officielle Kawasaki en endurance, c'est le Team SRC Kawasaki. Si je participe à des courses d'endurance, c'est pour les gagner. Ce sont des courses tellement difficiles que, pour avoir une chance de les remporter, il faut être dans une très bonne équipe. Gilles Stafler m'a contacté cet hiver et il m'a fait une offre que je ne pouvais pas refuser. »

2018 marque votre première participation aux 24 Heures Motos. Vous rêviez de participer à cette épreuve ?

« Oui. Le Bol d'Or est une course mythique mais les 24 Heures Motos sont une épreuve légendaire. J'avais hâte d'y participer. En endurance, s'il y a bien une course à laquelle un pilote doit prendre part, ce sont les 24 Heures Motos. Le circuit Bugatti est un super tracé. Je sens que je vais prendre beaucoup de plaisir. »

L'endurance apporte beaucoup aux pilotes, on roule dans toutes les conditions et c'est bénéfique pour la vitesse pure

Jérémy Guarnoni

Vous allez faire équipe avec Randy De Puniet. Est-ce un sentiment spécial ?

« Bien sûr. Avec Régis Laconi, Randy a été le meilleur pilote tricolore en championnat du monde MotoGP™. Je m'entends très bien avec lui et il existe un réel lien d'amitié entre nous. De part son expérience, il apporte beaucoup. Je suis également heureux de faire équipe avec Mathieu Gines. Je le connais depuis des années. C'est un garçon très agréable et hyper facile à vivre. C'est génial de faire équipe avec eux. »

Vous avez récemment effectué des essais en Espagne. Comment se sont-ils déroulés ?

« Les premiers jours ont été compliqués. Malgré cela, nous avons beaucoup travaillé. Nous avons testé de nombreux pneumatiques. Nos chronos étaient très bons. Après, est-ce que ça fonctionnera sur le circuit Bugatti ? Nous le saurons dès les premiers essais. »

Le Team SRC Kawasaki a été contraint à l'abandon lors du Bol d'Or. La victoire est impérative aux 24 Heures Motos ?

« Bien sûr. D'autant que nous ne participerons pas aux 8 Heures de Suzuka et cela représente une perte de points. Nous n'avons pas le choix. Avec Randy et Mathieu, nous sommes ultra motivés. Notre point fort, c'est la vitesse. Nous voulons gagner toutes les courses auxquelles nous participons. Pour Kawasaki, c'est très important de remporter les 24 Heures Motos car ils ont rencontré des problèmes techniques les années passées. L'équipe a beaucoup travaillé pour ne pas qu'ils se reproduisent. »

Pensez-vous vous consacrer à l'endurance dans les années à venir ?

« Pour être sincère, je souhaiterais que les courses d'endurance soient décalées par rapport à celle du championnat du monde Superbike. Cela me permettrait de faire les deux. L'endurance apporte beaucoup aux pilotes, on roule dans toutes les conditions et c'est bénéfique pour la vitesse pure. Mon plus beau souvenir reste la victoire au Bol d'Or parce que c'est une course en équipe. Cela m'a apporté beaucoup d'expérience et les gens qui sont présents dans le paddocks sont de véritables passionnés. J'aimerais donc percer en endurance mais aussi en Superbike. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, MARDI 3 AVRIL 2018, ESSAIS PRE-MANS. Jérémy Guarnoni a récemment intégré le Team SRC Kawasaki. Vainqueur du Bol d'Or en 2013 avec cette équipe, il s'apprête à participer à ses premières 24 Heures Motos.

News history Dernières actualités