Le Mans
Le 06/12/2017 10:05

Hommage à Johnny Hallyday - Souvenirs, souvenirs

Johnny Hallyday, disparu à 74 ans dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017, laisse un palmarès incroyable, composé de plus 1000 titres et 110 millions de disques vendus, mais aussi tant de souvenirs. Il les avait chantés ces ‘’souvenirs, souvenirs’’, tout comme sa passion pour la vitesse, les voitures, les américaines notamment, la moto et les sports mécaniques.

Hommage à Johnny Hallyday - Souvenirs, souvenirs

En 1974, avec la chanson Bol d’Or , il consacre ce « ballet fantastique, ils prennent des risques, c’est pour gagner le Bol d’Or, chevaliers du temps présent, luttant pour une seconde, c’est un tournoi de géants, c’est une infernale ronde, et la ronde commence, c’est comme une danse, et les motos hurlent à mort, ca sent la vitesse, l’exploit, la prouesse, ca s’appelle le Bol d’Or ».

En magnifiant cette classique de l’endurance moto, organisée au mans  sur le Bugatti de 1971 à 1977, Johnny Hallyday témoignait de son amour pour les sports mécaniques comme pour les belles mécaniques. Sur ces pochettes de disques, il pose souvent à côté de machines mythiques.

Au Mans, le chanteur s’est produit une quinzaine de fois en concert. En juin 1967, il était présent sur le circuit des 24 heures pour encourager Jo Schlesser et Guy Ligier, engagés sur une GT40. Interrogé par un journaliste sur une future participation, Johnny avait répondu : "Conduire une voiture grand tourisme et puis conduire ces voitures-là, y'a vraiment une différence. C'est comme chanter en amateur et chanteur professionnel, c'est pareil". Le reporter lui avait alors répondu: "Alors vous êtes un chanteur professionnel et un coureur amateur ?". Et Johnny de sourire : " Voilà c'est ça. Pour le moment...". En 1980, au volant de sa Porsche personnelle, il effectue quelques tours du circuit Bugatti. Puis, en 1981, la vedette annonce qu’il va prendre part à la plus grande course d’endurance au monde, quitte à faire une pause de quelques mois dans sa carrière, pour se préparer. Car « ces voitures-là, mon vieux, elles sont terribles ! »

Il ne concrétisera pas ce rêve, mais participera à d’autres compétitions automobiles, notamment en rallye raid lors du Dakar 2002 avec René Metge (49 e au général) . Son fils, David Hallyday, relèvera le défi des 24 heures. En 2003, 2007, 2008, 2011 et 2014, avec comme meilleur résultat, une 28e place au général.

Au Mans aujourd’hui, l’idole des jeunes laisse tant de « souvenirs, souvenirs »

Photo : En 1967,Johnny Hallyday à gauche accompagné de Jo Schlesser et Guy Ligier

News history Dernières actualités