24h Le Mans
Le 14/03/2017 15:00

Gulf 1967-1975 (1) - Les années Ford GT40

Il y a exactement cinquante ans débutait l'une des histoires les plus célèbres de la légende des 24 Heures du Mans : celle de la livrée bleu ciel et orange de Gulf. Team manager de haute réputation, John Wyer en écrira les trois chapitres victorieux avec trois voitures mythiques : la Ford GT40, la Porsche 917 et les châssis Mirage.

Gulf 1967-1975 (1) - Les années Ford GT40

La légende de Gulf aux 24 Heures du Mans naît en 1966 de la rencontre anglo-américaine entre John Wyer et Grady Davis.

 

Agé à l'époque de 57 ans, le premier nommé est déjà un vieux routier du sport automobile. Il a connu son heure de gloire en 1959, en tant que team manager d'Aston Martin : il décroche cette année-là ce qui est encore aujourd'hui l'unique victoire du constructeur britannique aux 24 Heures du Mans, avec au volant Carroll Shelby et Roy Salvadori.

 

Le second est un gentleman-driver de bon niveau, et surtout le Vice-Président de Gulf Oil Corporation, une compagnie pétrolière basée au Texas, qui doit son nom (Golfe en anglais) à la découverte d'un de ses premiers gisements dans le Golfe du Mexique. Après avoir fait l'acquisition d'une Ford GT40, il commande à John Wyer une étude de faisabilité budgétaire pour l'engagement de deux voitures de ce type en Championnat du Monde des Marques. Ainsi naît la structure JW Automotive Engineering (des initiales de John Wyer et de son associé John Willment), qui deviendra par la suite John Wyer Automotive Engineering (JWAE).

 

La première apparition mancelle de cette nouvelle entité a lieu en 1967, avec une version allégée au toit surbaissé de la Ford GT40, et baptisée Mirage M1. Après un double abandon, l'équipe se voit contrainte de renoncer à cette voiture, à la suite de la limitation à trois litres de la cylindrée des prototypes. John Wyer se rabat alors sur la Ford GT40, homologuée quant à elle en catégorie Sport. La légende est en marche...

 

... avec deux victoires consécutives aux 24 Heures du Mans. En 1968, la course est reportée à la fin du mois de septembre et, de ce fait, constitue la dernière manche du Championnat du Monde des Marques. Largement dominatrice, la Ford GT40 de Pedro Rodriguez et Lucien Bianchi remporte la course, offrant du même coup un troisième titre mondial consécutif à Ford. Puis, en 1969, le même châssis, cette fois aux mains de Jacky Ickx et Jackie Oliver, signe une victoire d'anthologie. Parti bon dernier après avoir marché vers sa voiture en signe de protestation contre le départ en épi, Jacky Ickx arrache dans le tout dernier tour de course la victoire à la Porsche 908 de Hans Herrmann !

 

Pour 1970, John Wyer remise la Ford GT40 et devient partenaire de Porsche et de sa 917... D'autres records l'attendent... à découvrir dans le prochain épisode !

 

Photo : Neuf ans après sa victoire à la tête de l'équipe Aston Martin, John Wyer offre en tant que patron de sa propre écurie la première des trois victoires des couleurs Gulf, grâce au Mexicain Pedro Rodriguez (assis sur le toit de la voiture, bouteille de champagne à la main) et au Belge Lucien Bianchi (au volant).

News history Dernières actualités