GP France Moto
15/05/2019 - 09:00

Grand Prix Moto au Mans : L'histoire célébrée au Mans ce week-end

Si le Grand Prix de France Moto fête cette année les 50 ans de sa première édition sur le circuit Bugatti (1969), les toutes premières compétitions moto organisées dans la Sarthe dès 1912 avaient la particularité de se dérouler sur des tracés dont le développement n'avait rien à envier... à celui du circuit des 24 Heures ! Venez découvrir deux expositions consacrées à ces deux thématiques, ce week-end, à l'occasion du Grand Prix de France Moto, cinquième manche du championnat du monde 2019 sur le circuit Bugatti. Rendez-vous Garden 1 et Garden 2.
Grand Prix Moto au Mans : L'histoire célébrée au Mans ce week-end

En 1912, l'Automobile Club de France organise sa première course moto sur un tracé de... 18 kilomètres, donc plus long que celui utilisé onze ans plus tard pour la première édition des 24 Heures du Mans. Cette compétition mêle des machines de cylindrées différentes : 

Vainqueur sur Triumph de cette Coupe Internationale de la Sarthe disputée le 8 septembre, le Français Devay s'impose après 5 heures et 6 minutes de course, à 78 km/h de moyenne. Le samedi 4 août 1913, la deuxième Coupe Internationale de la Sarthe voit la victoire du Britannique Jack Woodhouse sur Clément (500 cc).

En 1920, le premier Grand Prix organisé sous l'égide de l'UMF (Union Motocycliste de France) est organisé au Mans le 28 août. Il se déroule cette fois sur un tracé de 17 kilomètres. Sur le modèle suivi bien plus tard par le Championnat du Monde de Vitesse Motos, ancêtre de l'actuel MotoGP, on y trouve au départ des machines de 250, 350 et 500 cc, avec les victoires respectives de Marcel Mourrier, Kenelm Bartlett et Georges Jolly.

En 1921, le Grand Prix se déroule sur le tracé de 17 km qui accueillera deux ans plus tard la première édition des 24 Heures du Mans. "Vernisse" (15 tours en 3 h 44 à 69 km/h de moyenne), Paul Meunier (18 tours en 3 h 53 à 79 km/h de moyenne) et Alec Bennett (18 tours en 3 h 13 à 93 km/h de moyenne) s'imposent respectivement en 250, 350 et 500 cc.

Il faudra attendre 1969 pour revoir le Grand Prix de France au Mans, avec une victoire de Giacomo Agostini (500 cc). Après avoir visité différents circuits pendant les trois décennies suivantes (Le Mans, Clermont-Ferrand, Paul Ricard, Nogaro, Magny Cours), cette course s'installe définitivement sur le circuit Bugatti en 2000, avec les équipes PHA de Claude Michy, promoteur-organisateur de l'évement depuis 1994.

Au fil du dernier demi-siècle, trente éditions du Grand Prix de France ont été disputées au Mans. Actuellement, le pilote le plus victorieux dans la catégorie reine (500 cc puis Moto GP) depuis 1969 est l'Espagnol Jorge Lorenzo, cinq fois vainqueur en 2009, 2010, 2012, 2015 et 2016. Retrouvez l'histoire des courses Motos au Mans, dans le village, Garden 1. 

L'année 1969 fait également l'objet, ce week-end, à l'occasion du Shark Helmets Grand Prix de France,  d'une exposition consacrée aux machines ayant couru cette épreuve, dans le Village, Garden 2.

Pour retrouver toutes les détails sur ces expositions :   le site du Shark Helmets Grand Prix de France  

Photos (Thomas Courtemanche / ACO) - LE MANS (SARTHE, FRANCE, CIRCUIT BUGATTI, EXPOSITION RETROSPECTIVE DES COURSES MOTOS AU MANS, AVRIL 2018). Retrouvez ce week-end, au Mans, cette exposition, présentée dans le cadre des 24 Heures Motos 2019, qui redévoilaient quelques "grandes anciennes" (Alcyon, Clément, Peugeot, Sunbeam), évoquant les Criteriums de Vitesse (1961-1970) et aussi la Vélocette de Jean-Marie Lelièvre, Président de l'ACO de 1951 à 1973.