24h Le Mans
Le 28/02/2018 13:00

Frédéric Sausset : des 24 Heures du Mans à l'ordre national du Mérite

Un défi fou, insensé. Et pourtant, Frédéric Sausset l'a relevé, avec brio, en juin 2016 lorsqu'il est devenu le premier quadri-amputé à franchir la ligne d’arrivée des 24 Heures du Mans. Depuis, le chef d'entreprise œuvre pour promouvoir l'accès des handicapés au sport automobile avec la SRT41 Academie, ce qui lui permet d'accéder au grade de chevalier de l'ordre national du Mérite.

Frédéric Sausset : des 24 Heures du Mans à l'ordre national du Mérite

Lorsqu’il a perdu ses quatre membres à cause d’une bactérie ravageuse, Frédéric Sausset a décidé de surmonter l’épreuve en se fixant un objectif : disputer les 24 Heures du Mans. A force de détermination, il est parvenu à mettre son projet sur pied, avec l’aide de ses coéquipiers Christophe Tinseau et Jean-Bernard Bouvet, et à montrer que le handicap pouvait être surmonté.

Frédéric Sausset a décidé de mettre son expérience au service des handicapés et de partager sa passion du sport automobile. Ainsi, en novembre dernier, des personnes souffrant de handicap ont pu prendre le volant sur le circuit Bugatti pour une journée de roulage, mais ce n'est pas tout, le chef d'entreprise a mis en place le projet "Un volant pour tous". L'objectif : disputer les 24 Heures du Mans 2020 avec un équipage composé à 100 % de personnes handicapées.

Son dévouement à la cause du handicap a permis à Frédéric Sausset de faire partie de la promotion civile, sur la liste du Ministère des Sports, de novembre dernier de l'ordre national du Mérite dont les critères d'attribution sont clairs : traduire le dynamisme de la société, donner valeur d'exemple et reconnaître la diversité.

Félicitations à Frédéric Sausset, qui a reçu la médaille de chevalier hier des mains de l'ancien préfet de son département, le Loir-et-Cher, Gilles Lagarde !

Photo (D.R. ACO) : En juin 2016, Frédéric Sausset et ses deux coéquipiers Christophe Tinseau et Jean-Bernard Bouvet étaient invités sur le podium des 24 Heures du Mans après avoir franchi la ligne d'arrivée avec leur Morgan spécialement adaptée au handicap du premier par Onroak Automotive.