24h Motos
Le 10/10/2018 18:00

Freddy Foray (Honda) : « Les 24 Heures Motos, ça ne se gagne pas facilement »

Freddy Foray a remporté les 24 Heures Motos 2018 au guidon de la Honda de l'équipe F.C.C TSR Honda France. Une moto dont il partageait le guidon avec Josh Hook et Alan Techer. Une victoire vécu comme un soulagement pour celui qui compte désormais deux succès aux 24 Heures Motos.

Freddy Foray (Honda) : « Les 24 Heures Motos, ça ne se gagne pas facilement »

Comment avez-vous vécu cette victoire aux 24 Heures Motos ?

« Ce fut une grande surprise car nous ne partions pas pour jouer la victoire donc c'était d'autant plus génial de remporter la course. Cela faisait six ans que je n'avais plus gagné une épreuve de 24 heures et je dois avouer que ce fut un véritable soulagement. Je sais à quel point c'est difficile de remporter une course comme les 24 Heures Motos. C'était également le début de la saison et à ce moment là, nous ne savions pas encore que nous pouvions réaliser quelque chose d'extraordinaire. »

Durant la course, avez-vous eu peur que son scénario ne tourne pas en votre faveur ?

« Pour être honnête, lorsque la Yamaha du GMT94 a chuté le dimanche matin et que nous avons pris la tête, je n'y croyais pas. J'ai connu tellement de mésaventures aux 24 Heures Motos que jusqu'à la fin, je me répétais que ça n'allait pas marcher. Je n'ai pas voulu me concentrer sur le résultat. Puis j'ai franchi la ligne d'arrivée en vainqueur et ça a été une véritable délivrance. »

Si d'autres motos sont plus rapides, nous ne ferons pas l'erreur de les suivre au risque de chuter

Freddy Foray, pilote F.C.C TSR Honda France

Vous avez remporté les 24 Heures Motos, le Championnat du Monde d'Endurance FIM EWC, la dernière édition du Bol d'Or. On imagine que vous avez le sentiment d'avoir vécu une année extraordinaire. Confirmez-vous cette impression ?

« J'ai l'impression de rêver. J'ai toujours aspiré à remporter les 24 Heures Motos et le Bol d'Or la même année et aujourd'hui, en plus, nous sommes Champions du Monde d'Endurance. C'est exceptionnel et j'aimerais que ça continue. Néanmoins, j'ai trop d'expérience et je sais trop qu'une épreuve comme les 24 Heures Motos, ça ne se gagne pas facilement. En avril prochain, tout sera remis à zéro. »

Désormais il va vous falloir assumer le statut de favori. Est-ce une position inconfortable ?

« Être favori c'est génial parce que ça signifie qu'on a fait du bon boulot en amont. C'est vrai que maintenant, les autres équipes nous attendent au tournant et se méfient de nous mais nous refusons ce statut. Sur une course de 24 heures, il y a tellement de choses qui peuvent se passer que toutes les équipes officielles partent sur un pied d'égalité. Après, c'est l'expérience et voir même la chance qui font la différence. Nous resterons donc concentrés sur nous même. Durant la course, si d'autres motos sont plus rapides, nous ne ferons pas l'erreur de les suivre au risque de chuter. Tant que nous resterons humbles, nous pourrons faire la différence. »

On sait que l'endurance est une spécialité française. F.C.C TSR Honda France est la première équipe japonaise à avoir remporté les 24 Heures Motos. Est-ce une saveur particulière pour un pilote français ?

« Lorsque j'ai gagné le Bol d'Or en 2009 et 2011 avec le Suzuki Endurance Racing Team, on me disait que l'équipe pouvait gagner avec n'importe quel pilote. J'étais un peu vexé mais ce n'était pas faux parce qu'ils étaient très forts à l'époque. Aujourd'hui, faire partie du F.C.C TSR Honda France, équipe japonaise qui restera à jamais la première équipe japonaise à remporter les 24 Heures Motos, c'est une grande fierté. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, DIMANCHE 22 AVRIL 2018, COURSE. Freddy Foray exulte. Il vient de remporter les 24 Heures Motos pour la deuxième fois de sa carrière.

News history Dernières actualités