24h Le Mans
Le 23/12/2017 18:00

Flashback 2017 - Petite numérologie des 24 Heures du Mans et de l'endurance 2017 (2/2)

Pour les spectateurs comme pour les professionnels du sport automobile, l'identification instantanée d'un concurrent passe souvent par le(s) numéro(s) de course de sa (ou ses) voiture(s). Ceux-ci constituent ici le point de départ de ces 24 instantanés de la saison 2017, avec la performance ou la petite histoire de la voiture et des pilotes qui lui sont associés. Avec pour ce deuxième épisode, outre les 24 Heures du Mans et le Championnat du Monde d'Endurance, l'European Le Mans Series et l'Asian Le Mans Series.

Flashback 2017 - Petite numérologie des 24 Heures du Mans et de l'endurance 2017 (2/2)

24 - Le numéro le plus convoité des 24 Heures était porté en 2017 dans la Sarthe par l'Oreca 07-Gibson de Jean-Eric Vergne, Tor Graves et Jonathan Hirschi (CEFC Manor TRS Racing, catégorie LMP2).

65 - Sur la Ferrari 488 GTE de l'équipe américaine Scuderia Corsa, la Danoise Christina Nielsen était la seule femme pilote au départ de la 85e édition des 24 Heures du Mans. Pour sa deuxième participation, elle termine à nouveau la course.

29 - Détenteur du record de participations en Grand Prix avec 323 départs, l'ancien pilote de Formule 1 brésilien Rubens Barrichello a disputé ses premières 24 Heures du Mans au volant d'une Dallara P217-Gibson en compagnie de deux coéquipiers néerlandais : Jan Lammers (vainqueur dans la Sarthe en 1988) et Frits van Eerd.

34 - En 2017, les légendaires couleurs bleu ciel et orange de la compagnie pétrolière Gulf, trois fois victorieuses aux 24 Heures du Mans (1968, 69 et 75), étaient portées par la Ligier JS P217-Gibson de l'équipe britannique Tockwith Motorsports (catégorie LMP2), avec au volant Nigel Moore, Phil Hanson et Karun Chandhok.

43 - Parmi les quatre constructeurs agréés pour la construction des prototypes de la catégorie LMP2 (Oreca, Onroak Automotive-Ligier, Riley-Multimatic et Dallara), un seul châssis Riley était présent aux 24 Heures du Mans 2017, engagé par l'équipe américaine Keating Motorsports. Il était piloté par Ben Keating, Jeroen Bleekemolen et Ricky Taylor.

22 - Pour la deuxième année consécutive, l'équipe russe G-Drive Racing remporte le titre LMP2 de l'European Le Mans Series (ELMS)

27 - Lors des 4 Heures du Castellet, quatrième manche ELMS 2017, Matevos Isaakyan et Egor Orudzhev signent à la fois la première victoire du châssis Dallara P217 et celle du team russe SMP Racing en catégorie LMP2.

66 - C'est avec ce numéro que l'équipe britannique JMW Motorsport a remporté le titre LMGTE de la saison ELMS 2017. Rappelons qu'elle s'est imposée en catégorie LMGTE Am aux 24 Heures du Mans avec le numéro 84, le 66 étant réservé à Ford en Championnat du Monde d'Endurance.

77 - La Porsche 911 RSR signe deux victoires dans la catégorie LMGTE Am du Championnat du Monde d'Endurance sous le nom de Dempsey-Proton Racing, et une dans la catégorie LMGTE de l'ELMS, sous la bannière de Proton Competition.

2 - L'équipe américaine United Autosports décroche son deuxième titre LMP3 consécutif en ELMS, avec la Ligier JS P3-Nissan de John Falb et Sean Rayhall.

25 - Couronné en LMP2 avec sa Ligier JS P2 chez les équipes et les pilotes (avec l'Italien Andrea Roda) à l'issue de la saison 2016-2017 de l'Asian Le Mans Series, le team portugais Algarve Pro Racing décroche pour la circonstance son premier titre depuis son arrivée dans cette catégorie en 2015.

6 - Au volant de l'Oreca 05-Nissan de Jackie Chan DC Racing x Jota, Thomas Laurent, Harrison Newey et Stéphane Richelmi remportent les deux premières courses Asian Le Mans Series 2017-2018. Deux manches restent encore à disputer à Buriram (Thaïlande, 13 janvier 2018) et Sepang (Malaisie, 4 février 2018).

 

Cliquez ci-dessous pour d'autres histoires de la saison d'endurance 2017 revisitée par les numéros de course de ses concurrents :

Flashback 2017 - Petite numérologie des 24 Heures du Mans et de l'endurance 2017 (1/2)

 

Photo : Seule femme au départ de la 85e édition des 24 Heures du Mans au volant de la Ferrari 488 GTE n°65, Christina Nielsen était associée à l'Italien Alessandro Balzan et à l'Américain Bret Curtis au sein de l'équipe américaine Scuderia Corsa, qui avait remporté la catégorie LMGTE Am dans la Sarthe en 2016.

 

News history Dernières actualités