24h Le Mans
Le 01/12/2017 18:00

Flashback 2017 - Les 24 Heures du Mans toujours plus vite !

Après le record de la distance puis le tour le plus rapide en course, les prototypes LMP1 des années 2010 ont établi en 2017 un nouveau record en piste : celui de la pole position, propriété depuis juin dernier de Kamui Kobayashi et de Toyota.

Flashback 2017 - Les 24 Heures du Mans toujours plus vite !

Evolutions techniques et nouvelles technologies aidant, on n'a jamais roulé aussi vite qu'au fil des années 2010 sur les 13,6 kilomètres du circuit des 24 Heures. Et trois records historiques ont volé en éclats ces sept dernières années.

Le mercredi 14 juin, lors de la première séance de qualifications, Kamui Kobayashi a réalisé en 3'14''791 (251,9 km/h de moyenne) la pole position la plus rapide de l'histoire des 24 Heures du Mans.

Le pilote de la Toyota TS050 HYBRID n°7 a effacé un record vieux de 32 ans, détenu depuis 1985 par Hans Joachim Stuck et sa Porsche 956, en 3'14''80 (251,815 km/h de moyenne). Rappelons que, compte tenu de l'évolution du tracé du circuit des 24 Heures au fil des décennies, la référence pour ce record n'est pas le temps chronométrique, mais la moyenne horaire.

C'est le troisième record en piste battu ces sept dernières années, après celui de la distance en 2010 et celui du tour le plus rapide en course en 2015.

En 2010, au volant de leur Audi R15 TDI Plus, les vainqueurs Timo Bernhard, Romain Dumas et Mike Rockenfeller ont couvert 5 410 kilomètres à 225 km/h de moyenne. L'ancien record de la distance, détenu jusqu'alors par la Porsche 917 de Helmut Marko et Gijs van Lennep, datait de 1971 ! Cinq ans plus tard, toujours sur Audi, André Lotterer, déjà triple vainqueur en 2011-2012-2014 et poleman en 2012, devient dans la matinée du dimanche l'homme le plus rapide en course, à 248 km/h de moyenne (3'17''475).

N'oublions pas d'ajouter à cette belle moisson de records le nom de Tom Kristensen. En 2013, le Danois, qui a fêté son demi-siècle le 7 juillet dernier, avait porté à neuf un record de victoires qu'il détient depuis 2005, auparavant propriété du Belge Jacky Ickx depuis 1981.

Dans l'histoire des 24 Heures du Mans, les années 2000 et 2010 resteront ainsi marquées par un niveau de performances qui restera dans les annales. Ces nouveaux records connaîtront-ils une longévité équivalente à celle des précédents ? L'avenir le dira...

 

Photo : Trois ans après que son compatriote et compagnon d'écurie chez Toyota Kazuki Nakajima soit devenu le premier poleman japonais des 24 Heures du Mans, Kamui Kobayashi, ici à l'image, est depuis juin dernier détenteur du record de la pole position.

News history Dernières actualités