24h Le Mans
Le 24/12/2017 18:00

Flashback 2017 - Ferrari et Le Mans, l'histoire au présent

En 2017, le soixante-dixième anniversaire de Ferrari a vu le constructeur italien remporter une nouvelle victoire de catégorie aux 24 Heures du Mans. Cette célébration a également permis d'évoquer la prestigieuse histoire sarthoise de la marque au cheval cabré. Alors qu'une autre Ferrari historique des 24 Heures se prépare à (re)faire l'actualité en février 2018.

Flashback 2017 - Ferrari et Le Mans, l'histoire au présent

Vainqueur au Mans dès sa première participation en 1949, Ferrari a d'abord construit sa légende aux 24 Heures (neuf succès au général entre 1949 et 1965), bien avant de devenir le constructeur le plus capé de l'histoire de la Formule 1 (31 titres et 229 victoires). En 2017, Ferrari a enrichi son palmarès sarthois d'une nouvelle victoire de catégorie (en LMGTE Am), grâce à la 488 GTE de JMW Motorsport. S'y ajoutent les titres pilotes et constructeurs GT du Championnat du Monde d'Endurance (avec huit victoires cumulées dans les catégories LMGTE Pro et Am) et LMGTE de l'European Le Mans Series pour JMW Motorsport, avec une victoire pour l'équipe britannique et trois pour la formation suisse Spirit of Race.

Comme pour tout grand anniversaire qui se respecte, l'histoire de Ferrari a elle aussi eu sa part. Ainsi, en septembre dernier, l'une des reines de la quatrième édition du concours Chantilly Arts & Elégance a incontestablement été la Ferrari 250 TR victorieuse des 24 Heures en 1958 aux mains d'Olivier Gendebien et Phil Hill. A l'issue d'une course perturbée par la pluie, ils mettent fin au règne de Jaguar, qui avait remporté les trois éditions précédentes. Phil Hill devient le premier Américain victorieux dans la Sarthe. C'est également le premier succès manceau de Gendebien ; après trois autres succès (1960, 61 et 62), le Belge devient, et ce pendant 19 ans, le recordman des victoires mancelles.

En février prochain à Paris, lors du salon Rétromobile, une Ferrari victorieuse des 24 Heures sera mise aux enchères par le commissaire-priseur et gentleman-driver Hervé Poulain (dix participations aux 24 Heures). En 1964, le Français Jean Guichet et le Sicilien Nino Vaccarella s'étaient imposés avec cette 275 P, signant la huitième (et cinquième consécutive) victoire sarthoise du Cheval Cabré. Cette année-là, on compte pas moins de six Ferrari dans les dix premiers, dont quatre dans le top 5... et trois sur le podium !

En 2018, Ferrari sera encore une fois un des incontestables favoris des catégories LMGTE des 24 Heures du Mans, de la Super Saison du Championnat du Monde d'Endurance et de l'European Le Mans Series... Tandis que la neuvième édition de Le Mans Classic offrira sans aucun doute une nouvelle occasion de retrouver quelques joyaux du Cheval Cabré sur le circuit des 24 Heures... La légende croisée du Mans et de Ferrari continue !

Photo (Mathieu Bonnevie) : Après la 166 MM de Luigi Chinetti-Lord Selsdon (1949) et la 375 Plus de Maurice Trintignant-Jose Froilan Gonzalez (1954), cette 250 TR présente à Chantilly en septembre 2017 avait offert en 1958 à Ferrari sa troisième victoire aux 24 Heures du Mans, grâce au duo Phil Hill-Olivier Gendebien.