24h Le Mans
Le 05/12/2017 18:00

Flashback 2017 - Catégorie LMP2, première saison pour une nouvelle donne

L'année 2017 a vu l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation pour la catégorie LMP2, avec un moteur unique, cent chevaux de plus et quatre constructeurs de châssis officiellement mandatés, tous présents aux 24 Heures du Mans, avec des fortunes diverses au fil de la saison 2017.

Flashback 2017 - Catégorie LMP2, première saison pour une nouvelle donne

Autour d'un moteur unique de 600 ch réalisé par la structure britannique Gibson Technologies, Oreca, Ligier, Dallara et Riley-Multimatic ont présenté une nouvelle génération de prototypes LMP2. La lutte pour la victoire a été plus serrée que jamais, avec notamment un gain de performance de près de dix secondes au tour sur le circuit des 24 Heures du Mans

En Championnat du Monde d'Endurance, toutes les équipes LMP2 engagées ont décidé de faire confiance au constructeur Oreca... Avec la variante de l'Alpine A470, basée sur ce nouveau châssis Oreca 07. Avec un plateau identique, la différence s'est faite sur la stratégie de course, l'homogénéité des équipages, le souci du détail technique et la mise au point. A ce jeu subtil, deux teams se sont taillé la part du lion : Jackie Chan DC Racing, victorieuse de la catégorie au Mans, et Vaillante Rebellion, titré chez les pilotes et les équipes après une magnifique fin de saison. Avec dans leur sillage Signatech Alpine Matmut, lauréate en 2016 et référence de longue date de la catégorie.

La saison European Le Mans Series a vu quant à elle une lutte équilibrée entre Oreca, Ligier et Dallara, au fil des six manches 2017. Le premier est titré grâce à G-Drive Racing (une victoire), avec deux autres succès pour l'équipe française Graff. Deux fois vainqueur grâce à l'écurie américaine United Autosports, le second est resté dans la lutte pour le titre jusqu'à la dernière course. Quant au troisième, il s'est distingué grâce au team russe SMP Racing : bien qu'arrivée en cours de saison, celle-ci signe en quatre courses une victoire et deux troisièmes places.

En 2017, les 24 Heures du Mans ont constitué la seule occasion de voir en piste les quatre constructeurs LMP2, avec au départ treize Oreca (et deux Alpine), sept Ligier, trois Dallara et une Riley. Pour son unique apparition européenne, cette dernière, handicapée par une sortie de route et des soucis d'alternateur, est tout de même parvenue au bout du double tour d'horloge sarthois, avec la 21e place de la catégorie. Le top 5 s'est partagé entre Oreca (1er, 2e, 5e), Alpine (3e) et Ligier (4e), avec également la présence de Dallara dans le top 10 de la catégorie (7e). Avec un total de vingt-six voitures sur les soixante au départ, la catégorie LMP2 a représenté plus du tiers du plateau des 24 Heures du Mans 2017.

Avec cette nouvelle donne et un remarquable niveau de performance, de préparation et de fiabilité, la catégorie LMP2 n'a jamais été aussi compétitive, au Mans comme en Championnat du Monde et en European Le Mans Series. En attendant de découvrir la future hiérarchie de 2018 entre les quatre constructeurs...

 

Photo : Jackie Chan DC Racing est la première équipe LMP2 à monter sur le podium du classement général des 24 Heures du Mans, en deuxième et troisième positions.

News history Dernières actualités