24h Le Mans
14/04/2019 - 17:10

European Le Mans Series: Ouverture sensationnelle aux 4 Heures du Castellet

La première course de la saison d'European Le Mans Series 2019 a été le cadre de batailles de haute intensité dans toutes les catégories. A l'arrivée, de belles surprises : DragonSpeed s'impose, quand en LMP3, Ultimate et la famille Lahaye associée à Heriau décrochent la première place, tandis qu'en LMGTE, la victoire revient à un nouveau venu, Luzich Racing. A noter aussi la 2e place en LMGTE du trio féminin Frey-Gostner-Gatting sur la Ferrari 488 Kessel Racing.
European Le Mans Series: Ouverture sensationnelle aux 4 Heures du Castellet

21 - 17 - 51  voilà la combinaison gagnante au drapeau à damiers des 4 Heures du Castellet, manche d'ouverture de la saison 2019 de l'European Le Mans Series. Au général, la victoire revient en effet à l'Oreca 07-Gibson #21 DragonSpeed du trio Hedman-Hanley-Allen, quand en LMP3, c'est la Norma M30-Nissan #17 de Mathieu et Jean-Baptiste Lahaye avec François Heriau de Ultimate qui s'impose. En LMGTE, la Ferrari 488 #51 de Luzich Racing, avec ses pilotes Alessandro Pier Guidi, Nicklas Nielsen et Fabien Lavergne emporte la première course de 2019. 

Pour ses débuts en European Le Mans Series, Rooky, la nouvelle mascotte du championnat, a découvert au Castellet, l'intensité du spectacle qui l'attend désormais sur chacune des manches de la saison. En piste, 41 concurrents étaient prêts à 12H30 (heure de Paris) à en découdre, et ce, dans toutes les catégories, quitte même à ne rien lâcher dans leur lutte malgré des équipages de catégories différentes dans leur environnement. 

Ces 4 Heures du Castellet ont été animées du début à la fin. Pour preuve, la tête de la course est revenue, durant ces 4 Heures, à G-Drive, équipage pole man, mais aussi entre autres et au gré des arrêts au stand, des crevaisons, des erreurs ou des pénalités, à Duqueine Engineering, IDEC Sport, Graff ou... Dragonspeed. Celle-ci, avant de gagner, a même vécu une dernière alerte dans les ultimes minutes de la course avec un concurrent parti en tête à queue juste devant sa machine. Preuve du niveau de la compétition: les trois premières voitures se tiennent en 30 secondes à l'arrivée. 

En LMP3, la victoire à domicile de l'équipe Ultimate, portée par le duo familial des Lahaye associé à Heriau, était dignement célébrée sur le podium.

En LMGTE, un rookie s'impose: Luzich Racing, avec sa Ferrari 488, décroche son premier succès pour sa première course en European Le Mans Series. Cette équipe suisse devance une compatriote: Kessel Racing et son trio 100 % féminin, Frey-Gatting-Gostner, que l'on retrouvera aux 24 Heures du Mans 2019 (15-16 juin).

La prochaine manche de l'European Le Mans Series : Monza, le 12 mai.

Pour plus de détails et les classements officiels : europeanlemansseries.com