24h Le Mans
Le 12/04/2018 10:00

ELMS - Présentation de la manche d'ouverture au Castellet

Après le Prologue WEC (essais officiels du Championnat du Monde d'Endurance) et les essais officiels ELMS, place maintenant à la compétition. Le week-end prochain (dimanche 15 avril) va avoir lieu la première manche de l'European Le Mans Series sur le circuit du Castellet. Le plateau composé de 45 voitures, dont 19 disputeront les 24 Heures du Mans (16 et 17 juin), est superbe !

ELMS - Présentation de la manche d'ouverture au Castellet

LMP2 : un plateau jamais vu !

Pour la première fois de son existence, le plateau LMP2 est le plus important jamais vu. Dix-neuf voitures vont en découdre dimanche lors des 4 Heures du Castellet et une grande majorité (13) participera aux prochaines 24 Heures du Mans ! Honneur au tenant du titre, G-Drive Racing qui alignera deux Oreca 07-Gibson. La première, avec le soutien technique de TDS Racing (n°26), pour Roman Rusinov, Andrea Pizzitola et Alexandre Imperatori et la seconde (n°40) disposera de celui de Graff (James Allen, Enzo Guibbert et Jose Gutierrez).

Bon nombre d'équipes sont à classer parmi les favoris à commencer par United Autosports. Après une 5e place aux 12 Heures de Sebring, l’écurie engage deux Ligier JS P217 en Europe pour Phil Hanson et Bruno Senna (n°22), qui remplace Filipe Albuquerque retenu aux Etats-Unis ce week-end, et la n°32 pour Wayne Boyd, Hugo De Sadeleer, Will Owen. 

Un autre grand animateur de l’ELMS, DragonSpeed, sera là. L’équipe américaine engage déjà une LMP1 et une LMP2 en Championnat du Monde d’Endurance (WEC), mais sera aussi présente en ELMS avec une Oreca 07-Gibson (n°21) pour un équipage inchangé : Henrik Hedman, Ben Hanley et le double vainqueur LMP2 des 24 Heures du Mans 2015 et 2016, Nicolas Lapierre. D’autres Oreca 07-Gibson seront à surveiller comme la n°39 de Graff (Tristan Gommendy, Jonathan Hirschi, Alexandre Cougnaud) et la n°28 d’IDEC Sport (Paul Loup Chatin, Paul Lafargue et le tenant du titre ELMS, Memo Rojas).

Face aux voitures issues des ateliers de Signes (9 exemplaires), on trouvera cinq Ligier JS P217-Gibson dont celles déjà citées de United Autosport. Il faudra se méfier, entre autres, de la n°23 de Panis Barthez Compétition qui sera emmenée par Julien Canal (lauréat 2017 du Trophée des Pilotes LMP2 en Championnat du Monde d'Endurance), Timothé Buret et l’ex-pilote de F1, Will Stevens. On dénombre également quatre Dallara P217-Gibson pour AVF by Adrian Vallés, Cetilar Villorba Corse, High Class Racing et SMP Racing qui avait fait gagner le châssis italien lors des 4 Heures du Castellet 2017 !

Les nouveaux arrivants en LMP2

Parmi les petits nouveaux, deux structures seront à surveiller. D’abord l’Oreca 07-Gibson n°24 de Racing Engineering qui aligne le pilote officiel Ford en WEC, Olivier Pla, avec Paul Petit et Norman Nato, pilote de GP2 Series en 2017 ! Quant à Nelson Panciatici et Pierre Ragues, anciens champions ELMS, ils seront de nouveau associés sur l’Oreca 07-Gibson n°29 de Duqueine Engineering avec Nicolas Jamin.

Renfort de deux équipes venant du WEC

Deux écuries disputant la Super Saison 2018/2019 WEC seront aussi de la partie ce week-end, et non des moindres. En effet, Signatech Alpine (Alpine A470 pour André Negrão et Pierre Thiriet) et TDS Racing (Oreca 07-Gibson n°28) seront dans le Var pour remporter cette course. A noter la présence pour la dernière citée du vainqueur des 24 Heures du Mans 2013, Loïc Duval, associé à Matthieu Vaxivière et François Perrodo.

LMP3 : véritable tremplin de l'endurance

On compte 18 voitures en LMP3 : 14 Ligier JS P3 et quatre Norma M30. Cette catégorie constitue la première étape de la pyramide de l’endurance en vue d'une future carrière en Le Mans Prototype. Champion en 2017, United Autosports sera le favori, mais il faudra avoir à l'oeil de nombreuses équipes (DKR Engineering, champion Michelin Le Mans Cup 2017, Ultimate, M. Racing YMR, Ecurie Ecosse, AT Racing) et de jeunes pilotes en devenir.

LMGTE : Ferrari contre Porsche

Ferrari et Porsche seront face à face en European Le Mans Series 2018. Avec huit voitures au départ, quatre pour chaque constructeur, la catégorie LMGTE offrira de belles batailles.

JMW Motorsport, vainqueur des 24 Heures du Mans en LMGTE Am en 2017, remettra son titre en jeu avec sa Ferrari 488 GTE pour Liam Griffin, Alex McDowall et Miguel Molina. Spirit of Race engagera deux voitures italiennes et Krohn Racing, une, pour Tracy Krohn, Niclas Jonsson et Andrea Bertolini.

Du côté de Porsche, deux 911 RSR seront alignées par Proton Competition, une pour Ebimotors, champion Michelin Le Mans Cup 2017 en catégorie GT3, et la dernière pour Gulf Racing (Michael Wainwright, Alexander Davison, Ben Barker) qui est impliquée dans la Super Saison 2018/2019 WEC. A noter que cinq concurrents disputeront les 24 Heures du Mans les 16 et 17 juin prochains. 

La liste des engagés est ICI

Les horaires : 

Essais Libres 1 : vendredi 13 avril à 11 h 15 (Durée : 90 min)

Test Collectif – Pilote Bronze : vendredi 13 avril à 16 h 35 (Durée : 30 min)

Essais Libres 2 : samedi 14 avril à 09 h 15 (Durée : 90 min)

Qualifications LMGTE : samedi 14 avril à 13 h 40 (Durée : 10 min)

Qualifications LMP3 : samedi 14 avril à 14 h 00 (Durée : 10 min)

Qualifications - LMP2 : samedi 14 avril à 14 h 20 (Durée : 10 min)

Course : dimanche 15 avril à 12h00 (Durée : 4 heures)

Vidéos YouTube - ELMS official

News history Dernières actualités