Le Mans
23/02/2021 - 16:00

Des baptêmes sur le circuit Bugatti pour neuf résidents de trois foyers de vie

Grâce à quatre étudiants de l'Institut universitaire de technologie (IUT) de Tours, neuf pensionnaires de trois foyers de vie ont passé une après-midi pleine d’émotions sur le circuit Bugatti.
Des baptêmes sur le circuit Bugatti pour neuf résidents de trois foyers de vie

Ils ont vécu des sensations fortes et un après-midi inoubliable. Neuf résidents des foyers de vie des Hêtres (Ruaudin), des Cèdres (Saint-Georges-du-Bois) et des hautes fontaines (La Chapelle-Saint-Aubin) ont été accueillis ce lundi 22 février sur le circuit Bugatti pour des baptêmes de piste. À l’initiative de cette opération : quatre étudiants alternants de la section Techniques de commercialisation de l’IUT de Tours. « Ce projet nous tenait à cœur car c’était l’occasion pour nous de partager notre passion de l’automobile et de faire vivre un moment mémorable à ces personnes en situation d’handicap. De plus, il entre dans notre parcours de formation », explique Matthis Gauthier, l’un des quatre étudiants.

L’objectif de cet après-midi était simple : « donner le sourire aux résidents de ces foyers et les sortir de leur quotidien ». Le programme fut à la hauteur puisqu’ils ont pu visiter le Porsche Experience Center, la direction de course et participer à un baptême de deux tours du circuit Bugatti à bord de Porsche 911 Turbo. « Certains étaient plus stressés que d’autres mais en voyant ceux qui revenaient de leur baptême avec le sourire, ça leur a donné envie d’y aller. Ils ont pris des sensations fortes. Ça se voyait sur leur visage qu’ils étaient heureux. Ça nous a rempli de joie », commente Matthis Gauthier.
L’ACO s’est engagé à reverser la somme acquise liée à l’organisation de ces baptêmes aux foyers de vie. « C’est une grande joie pour les foyers comme pour nous. Cela va leur permettre d’organiser un voyage ou une belle activité dans le futur ».

Ce projet, quelque peu retardé par la crise sanitaire, a nécessité près d’un an de préparation. « Du point de vue personnel, c’est une journée qui restera gravé à jamais dans nos mémoires. Ce fut l’une des plus belles également en tant que passionnés et organisateurs. Ça donne envie de recommencer et de mener d’autres projets de ce type. Nous remercions l’ACO et nos partenaires pour l’organisation de cet après-midi. Le résultat est au-delà de nos espérances », conclut Matthis Gauthier.