24h Motos
07/02/2020 - 18:00

Damien Saulnier (Suzuki Endurance Racing Team) : « Ça annonce une belle course »

Damien Saulnier, team manager du Suzuki Endurance Racing Team, réagit à la révélation de la liste des invités à la 43e édition des 24 Heures Motos (18-19 avril 2020) et dévoile les changements qui se sont opérés au sein de sa nouvelle équipe.
Damien Saulnier (Suzuki Endurance Racing Team) : « Ça annonce une belle course »

Quel est votre regard sur la liste des invités de la 43e édition des 24 Heures Motos ?

« Il y a un super plateau. On peut se réjouir de la présence de six grands constructeurs et de pilotes issus des grands prix ou du Championnat du Monde Superbike. Leur engagement permet de mettre en avant notre discipline. Ça annonce une belle course. J’espère que la météo nous sera favorable car les deux premières épreuves de la saison ont été compliquées. »

Beaucoup de changements se sont opérés ces derniers mois au sein du Suzuki Endurance Racing Team. Vous êtes désormais le team manager de cette équipe. Pouvez-vous nous en dire plus sur ces évolutions ?

« Quelle belle aventure ! Les changements se sont opérés en août dernier. Des gens sont partis et d’autres nous ont rejoint. Ça a été formidable de remporter le Bol d’Or dès notre première course malgré des conditions météorologiques très difficiles. C’est une aventure exceptionnelle sur le plan humain et sportif. Ces derniers mois, Claude Michy, promoteur du Grand Prix de France moto nous a rejoint. Nous nous connaissons depuis longtemps. Ensemble, nous avons comme projet de regrouper le SERT et le Junior Team Le Mans Sud Suzuki. Cela devrait se mettre en place pour le mois de février. Nous allons tous dans la même direction et c’est très positif pour l’avenir. »

Au Bol d’Or, la Suzuki GSX-R 1000 dernière génération a remporté sa première course de 24 heures. Était-ce un soulagement ?

« Ce fut un soulagement pour le team. Lorsque nous sommes arrivés au Castellet, nous visions une place sur le podium. Nous avons finalement remporté la course. J’étais très heureux pour l’équipe qui se construisait ainsi que pour Suzuki. Je dirais que ça a également été une vraie bouffée d’oxygène pour Yoshimura. Ils nous soutiennent vraiment. C’est un vrai engagement de leur part et ils y consacrent beaucoup de temps. Nous avons de véritables échanges avec eux. »

Il y a également du changement du côté des pilotes puisque Xavier Siméon succède à Vincent Philippe. Comment le casting s’est-il passé ?

« Beaucoup de pilotes avaient envie de monter sur la moto. Le casting ne fut pas simple car Yoshimura, Suzuki, nos pilotes Etienne Masson et Gregg Black souhaitaient participer au choix. Xavier nous avait contacté il y a quelques mois et Gregg avait très envie de rouler avec lui. Il a été engagé en Championnat du Monde MotoGP et Moto2. Son papa avait piloté pour le SERT il y a quelques années alors tout était réuni pour qu’il nous rejoigne. Il prendra contact avec la Suzuki lors de nos premiers essais qui vont se dérouler les 16 et 17 février sur le circuit d’Almeria en Espagne et ensuite nous nous rendrons à Valencia. »

Un mot sur le Junior Team Le MANS Sud Suzuki. Qui sera manager de l’équipe désormais ?

« L’aventure du Junior va se poursuivre. Nous avons récemment changé de proviseur. Catherine Velain a bien compris l’intérêt de cette équipe et de la regrouper avec le SERT. Nous allons intégrer un nouveau local qui me permettra de coordonner les deux structures. Pour les épreuves, ce sont deux anciens élèves qui vont assurer le management. »

Lire aussi : 24 Heures Motos - Alessandra Sublet : « Je suis très fière de pouvoir porter cet événement ».

Billetterie 24 Heures Motos 2020 - Tarif Early 62€