Le Mans
21/07/2019 - 19:00

Coupes de France Promosport au Bugatti : de l'intensité en piste

Ce week-end, le circuit Bugatti a accueilli la cinquième manche des Coupes de France Promosport 2019. Avec sept catégories en piste et 380 pilotes amateurs engagés, le spectacle fut au rendez-vous.
Coupes de France Promosport au Bugatti : de l'intensité en piste

Les Coupes de France Promosport ont réuni des pilotes débutants et expérimentés sur le circuit Bugatti, répondant ainsi à leur vocation première qui est de développer l’accessibilité à la course moto. Quels que soient leurs niveaux, les 380 pilotes engagés avaient à cœur de s’illustrer sur un tracé qui accueille les 24 Heures Motos, l’une des épreuves phares du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC dont la 43e édition est programmée les 18 et 19 avril 2020, ou encore le Grand Prix de France Moto et ses talents du Championnat du Monde MotoGP™.

A l’issue de cette manche, voici un résumé des performances et des classements dans chaque catégorie.

  • PROMOSPORT 1000

Samedi, alors qu’il venait de remporter sa demi-finale, Eddy Dupuy (Suzuki #29) livrait sa stratégie pour la course finale : « Mon objectif c’est de partir en tête et faire en sorte de ne pas revoir mes adversaires. » Le pilote sarthois a pu mener à bien sa tactique puisqu’il a su maintenir à distance Cyril Carrillo (Yamaha #333) et Florent Tourne (Yamaha #30), le leader du classement provisoire du championnat, qui s’était imposé sur le circuit Bugatti l’an passé. « J’ai essayé de m’échapper et ça a fonctionné. En fin de course, j’étais inquiet car je n’avais plus beaucoup d’adhérence à l’arrière. C’est toujours agréable de gagner chez soi », a déclaré Eddy Dupuy.​

  • PROMOSPORT 600

Gabriel Sanchez (Yamaha #31) a été un ton au-dessus de ses adversaires et s’est offert un doublé sur le circuit Bugatti en remportant les deux finales du week-end. Il a dominé Kevin Trueb (Honda #134) lors des deux manches. Pierre Sambardier (Yamaha #171) et Killian Aebi (Suzuki #40) sont montés sur la troisième marche du podium.

  • PROMO 500 CUP

Florian Barnier n’a laissé aucune chance à ses adversaires en finale 1 comme en finale 2. Le pilote de la Honda #69 s’est imposé avec 11 et 5 secondes d’avance sur Baptiste Vaucher (Honda #29). « J’étais déjà très à l’aise durant les essais libres. Lors des deux courses, j’ai réussi à partir en tête et j’ai tout donné dans les premiers tours pour augmenter mon avance », a exposé Florian Barnier.

  • PROMO 400

Si Grégory Carbonnel (Yamaha #5) a décroché la victoire lors de la finale 1 en s’imposant devant Vincent Carrié (Yamaha #47), les deux pilotes ont échangé leurs positions lors de la deuxième manche. Ludovic Amouret (Kawasaki #67) et Illies Blanchard (KTM #9) sont montés sur la troisième marche du podium.

  • Promo 125cc

La finale 1 a permis d’assister à un match à quatre. Joan Bouchet (Suzuki #4) est sorti vainqueur de ce combat. Bis repetita en finale 2 puisque les quatre premiers pilotes au classement général se tenaient en six dixièmes à l’arrivée. C’est le sarthois Alexy Negrier (Suzuki #26) qui a arraché la victoire. « C’est juste magnifique de gagner ici sur ce circuit », a simplement déclaré Alexy Negrier à l’arrivée.

  • Promo Senior

Cette catégorie a offert une triangulaire entre Ronan Dode (Yamaha #72), Gérald Muteau (BMW #93) et Olivier Ulmann (Yamaha #4). Une meilleure accélération en sortie de virage a permis à Dode de rester en tête malgré plusieurs attaques de Muteau. A l’arrivée, ces trois pilotes se tenaient en seulement six dixièmes. « Je savais que Gérald était très rapide, je m’en étais rendu compte dès les essais. Je fais le trou en début de course mais l’écart s’est réduit au fur et à mesure. Je suis heureux de gagner parce que le circuit Bugatti est mon tracé préféré », a livré celui qui est coaché par Axel Maurin, pilote aux 24 Heures Motos et en Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC.

  • Promo découverte

Groupe A

La pluie a perturbé la finale 1 qui s’est disputée samedi après-midi. Thomas Coulombe (Suzuki #272) a su braver ces conditions pour accrocher la victoire devant Kevin Bonnin (Yamaha #58) et Rodrigue Laurent (Suzuki #92). En finale 2, si Benjamin Ernu (Yamaha #20) partait depuis la pole position, une chute au virage du musée à cinq tours de la fin a anéanti ses espoirs de victoire. Théophile Courtin a finalement mené son Aprilia RSV1000 #4 à la victoire. « C’est mon frère qui m’a prêté sa moto pour ce week-end. C’était une belle bagarre avec les autres pilotes », a confié celui qui a reçu son trophée des mains de Grégory Leblanc, quintuple vainqueur des 24 Heures Motos.

Nicolas Porte (Yamaha #117) et Leo Giordano (Yamaha #45) ont terminé respectivement deuxième et troisième.

Groupe B

Thibault Gourdin (Suzuki #226) a remporté la finale 1 devant David Lory (Suzuki #39) et Jean Charles Camu (Yamaha #186). En finale 2, Matthieu Leclerc (Yamaha #10) s’est élancé en pole position mais c’est finalement Jules Boyer (Yamaha #2) qui a franchi le drapeau à damier en tête devant Thibault Gourdin et Jason Delabrosse (Yamaha #96). « Je me suis battu contre le chrono tout au long de la course pour rester devant. Je me suis quelque peu déconcentré en fin de course mais j’ai tenu », a déclaré le vainqueur sur le podium.

 

>> Site officiel des Coupes de France Promosport<<
 

Les prochains rendez vous sur les circuits du Mans

Les 24 Heures Vélo sur le Bugatti, les 24 et 25 août. Ce même week-end, sur le Circuit International de Karting (CIK) se déroulera le Rotax Max Challenge International Trophy.

En septembre, la rentrée sera marquée notamment par l’Ultimate Cup Moto (du 5 au 7 septembre), les Meules Bleues (21 septembre), les 24 Heures Camions (27-29 septembre) et les 24 Heures Karting (26-29 septembre).