Club
05/08/2021 - 18:30

Club ACO - Nouveau président de la délégation territoriale 44 : Emmanuel Danais

Président de la délégation territoriale ACO de Loire-Atlantique depuis quelques semaines, Emmanuel Danais a envie de transmettre son énergie aux membres du Club ACO !
Club ACO - Nouveau président de la délégation territoriale 44 : Emmanuel Danais

Qui êtes-vous ? Quelle est votre histoire avec l'ACO ?

J'ai 49 ans, je suis responsable commercial. L'ACO, je connais depuis tout petit car mon père, grand passionné d'endurance et d'automobiles anciennes, m'a emmené aux 24 Heures du Mans pour la première fois lorsque j'avais 3 ou 4 ans ! Cette course a été un grand rendez-vous dans notre histoire familiale, dans mes souvenirs d'enfant. On se retrouvait tous au camping du Tertre Rouge. C'est ainsi que j'ai développé ma passion pour les 24 Heures du Mans, pour le championnat du monde d'endurance. Et que j'ai connu davantage l'ACO. Car ce n'est pas que l'organisateur de la course, mais un club qui promeut la sécurité routière, la prévention...

Je suis devenu membre ACO pour la première fois dans les années 1990, vers 20 ans. Puis, j'ai coupé à cause des études, de la vie de famille... Ensuite, avec les enfants qui grandissent, j'ai repris ma carte en 2016. Je suis également administrateur de l'ACO depuis un an.

Comment est venu votre engagement dans la délégation territoriale ? Pourquoi devenir président ?

Pour moi, une association, ce n'est pas de la consommation mais un engagement bénévole. Je me suis investi dans la délégation territoriale à partir de 2016, en ayant rencontré les membres via des manifestations ACO. C'est une délégation très sympa ! Elle avait besoin d'un petit coup d'accélérateur et l'ancien président Alain Bertorelly, atteignant la limite d'âge et changeant de département, m'a proposé de prendre sa suite. J'étais partant car, indépendemment du titre, ça ne changeait pas grand-chose à mon investissement. En revanche, ça m'a permis d'avoir de nouvelles idées !

Quels sont vos objectifs pour la DT ? Quels axes souhaitez-vous développer ?

En premier lieu : recruter de nouveaux membres. Nous voulons montrer le jeunisme de l'ACO malgré l'approche du centenaire des 24 Heures du Mans. Les délégations sont de plus en plus structurées, l'ACO est un club moderne et actif. 

Pour la délégation, je veux continuer à être sur le terrain, participer à des événements en développant les partenariats mais aussi créer nos propres manifestations. Par exemple, nous avons dans l'idée de proposer une fois par mois un rassemblement de voitures anciennes sur un site dédié. Autre projet : organiser des sessions de roulage pour les membres de Loire-Atlantique et des départements limitrophes. Je voudrais également renforcer le partenariat avec la préfecture pour développer fortement le Critérium du jeune conducteur.