Club
10/06/2019 - 18:19

Club ACO - Ils racontent "leurs" 24 Heures du Mans

Venant de toute la France, les membres ACO Patrick, Jean-François, Valérie, Maxime, Charles et Jean-Patrick ont répondu à des questions identiques, lors d’une pause détente à l’espace membres de La Chapelle, pendant les dernières 24 Heures du Mans, en juin 2018.
Club ACO - Ils racontent "leurs" 24 Heures du Mans

Votre endroit préféré sur le circuit ?

  • Patrick : J’en ai deux : pour moi, les plus spectaculaires sont les virages Porsche et celui de la Chapelle.
  • Jean-François : Ça dépend des heures. La journée, je préfère être à l’espace Club de La Chapelle, après le Dunlop. On est à dix mètres des voitures, dans la chicane. La nuit, il faut vivre la magie d’Arnage, quand il n’y a presque plus personne. Les voitures sont à fond, juste avant le gros freinage.
  • Valérie : Le virage mythique d’Arnage, c’est sincère, authentique. Les passionnés, les fans sont là-bas. Il n’y a pas de magasins, l’ambiance est différente. En 2011, la première fois que je suis venue avec mon mari, David, nous avons dormi à cet endroit.
  • Maxime : La ligne droite des stands, dans les tribunes membres ACO, où l’on est assis à l’abri avec une super vue. On voit chaque ravitaillement, même la nuit.
  • Charles : Cela dépend de l’heure. L’après-midi, j’aime bien les virages Porsche, pour les dépassements. Mais l’endroit le plus magique pour moi c’est Indianapolis, surtout à la tombée de la nuit. Les couleurs sont souvent incroyables.
  • Jean-Patrick : L’entrée des Hunaudières, la nuit.

Votre équipe favorite ?

  • Patrick : L’équipe Matra, dans les années 1970. Cette voiture faisait un bruit extra. Avec Porsche, ces écuries étaient au top !
  • Jean-François : Le team Pescarolo. Il n’avait que très peu de moyens en LMP1 mais a tenu longtemps la dragée haute à ses adversaires.
  • Valérie : Je n’ai pas d’équipe favorite mais j’ai un pilote favori : Tom Kristensen, c’est un mythe.
  • Maxime : Je n’en ai pas.
  • Charles : Je suis un fan inconditionnel d’Audi. Depuis que le constructeur est parti, je n’ai plus d’équipe préférée, même si j’apprécie toujours autant la course.
  • Jean-Patrick : Rebellion Racing.

La voiture que vous aimeriez conduire ?

  • Patrick : Une Chevrolet Corvette. Elle fait un bruit de tracteur, j’adore !
  • Jean-François : La Porsche 917.
  • Valérie : Une Porsche, n’importe laquelle.
  • Maxime : La Bugatti Chiron, j’aime son design.
  • Charles : L’Audi R8.
  • Jean-Patrick : Porsche 911.

Vos meilleures 24 Heures du Mans ?

  • Patrick : Je suis Normand. Alors, l’année où Alpine a gagné, en 1978.
  • Jean-François : L’année de la dernière victoire de Peugeot, en 2009.
  • Valérie : C’est justement cette première fois où nous sommes venus avec mon mari, et où nous avons dormi dans notre voiture.
  • Maxime : En 2016, avec le coup de théâtre de la Toyota qui s’arrête à trois minutes de la victoire.
  • Charles : La première fois où je suis venu avec mon fils, qui m’accompagne depuis chaque année.
  • Jean-Patrick : 1982, ma première édition, le choc !

Qu’est-ce que le Club ACO a fait pour vous ?

  • Patrick : Je touche du bois, mais je n’ai pas encore eu besoin de leurs services !
  • Jean-François : Ça me permet d’avoir mes places en tribunes et mon parking comme je le souhaite.
  • Valérie : Cet espace Club de La Chapelle. Il permet d’être au calme, de se reposer et de suivre la course en même temps.
  • Maxime : Le Club m’a aidé juridiquement. J’ai eu des problèmes avec une voiture neuve. J’ai dû changer des éléments et le service juridique m’a aidé à économiser.
  • Charles : Les tribunes et les espaces réservés aux membres sont très spacieux et agréables. On se sent privilégiés.
  • Jean-Patrick : Me permettre de vivre ces 24 Heures de l’intérieur comme bénévole et donc faire partie de cette course, même si je n’y participe pas sur la piste !

Photos : Dominique Breugnot