24h Motos
Le 05/01/2018 17:00

Carl Fogarty : «  Les organisateurs des 24 Heures Motos font un travail extraordinaire »

Carl Fogarty est l'un des rares pilotes à s'être illustré en Championnat du Monde Superbike et en Championnat du Monde d'Endurance. Sa victoire lors de l'édition 1992 des 24 Heures Motos tient une place importante dans son palmarès puisqu'elle lui servit de tremplin pour la suite de sa carrière.

Carl Fogarty : «  Les organisateurs des 24 Heures Motos font un travail extraordinaire »

1992 fut une saison charnière dans la carrière du célèbre pilote britannique Carl Fogarty. En effet, cette année là, il a d'abord remporté les 24 Heures Motos au guidon de la Kawasaki ZXR qu'il partageait avec son compatriote Terry Rymer et le belge Michel Simul (alors qu'il s'agissait de sa première participation) avant de devenir Champion du Monde d'Endurance.

Lorsqu'un des mécaniciens à crié mon prénom dix tours avant de prendre mon relais, j'étais comme un zombie

Carl Fogarty

Pour un pilote de vitesse, affronter une épreuve aussi difficile que les 24 Heures Motos relève d'un veritable challenge. Un défi qui peut vite devenir un supplice pour un pilote mal préparé. Carl Fogarty en avait pleinement conscience et avant même de prendre le départ des 24 Heures Motos 1992, il connaissait sa principale faiblesse : le sommeil ! « C'était ma première course de 24 heures et je savais que le manque de sommeil serait le plus grand problème auquel j'allais être confronté. D'autant que je suis une personne qui a toujours eu besoin de sommeil », admet-il. C'est d'ailleurs ce manque de sommeil qui va lui causer deux belles frayeurs durant l'épreuve. Il raconte : « Je suis allé dormir vers quatre heures du matin mais je n'ai pas réussi à me reveiller rapidement. Alors lorsqu'un des mécaniciens a crié mon prénom dix tours avant de prendre mon relais, j'étais comme un zombie. J'ai failli chuté deux fois lors de mes premiers tours. »

Tout au long de sa carrière, Carl Fogarty a piloté de nombreuses machines de grand constructeurs comme Kawasaki, Ducati ou Triumph. Il garde un très bon souvenir de sa ZXR d'Endurance. « C'était une moto superbe à piloter. Parfois, elle manquait un peu de fiabilité. Lors des 24 Heures Motos 1992, la machine sœur avait abandonné. Nous avons donc dû ménager notre moto pour l'amener jusqu'à l'arrivée », se souvient Foggy, son surnom dans les paddocks.

Cette victoire fut mémorable car c'était ma première sur une course de 24 heures

Carl Fogarty

Une victoire sur une épreuve aussi préstigieuse et difficile que les 24 Heures Motos a forcément un impact dans la carrière d'un pilote et un certain retentissement dans le monde de la compétition moto. Si cette victoire aux 24 Heures Motos tient une place importante dans le palmarès de Carl Fogarty, elle lui servit également de tremplin. « Cette victoire fut mémorable car c'était ma première sur une course de 24 heures puis elle nous a mené au titre de Champion du Monde d'Endurance avec mon coéquipier Terry Rymer. Ensuite, la prime que j'ai touché grâce à cette victoire m'a aidé à financer ma saison en Championnat du Monde Superbike. Cela m'a également permis de me faire remarquer et sans doute de décrocher un contrat avec Ducati dans ce championnat », estime le pilote désormais âgé de 52 ans.

En 2018, les 24 Heures Motos fêteront leur 40e anniversaire. À cette occasion, Carl Fogarty espère « que cela va durer encore 80 ans et que cette épreuve restera sûre pour tout le monde. Les organisateurs des 24 Heures Motos font un travail extraordinaire ».

Le regard de Christian Bourgeois

Christian Bourgeois était le team manager du Team Kawasaki France lors de la victoire de Carl Fogarty aux 24 Heures Motos 1992. Il garde un très bon souvenir de sa collaboration avec le pilote britannique : « C'était un pilote très rapide mais très peu metteur au point. Humainement, je n'ai eu aucun problème avec lui. Il est conscient que sa victoire aux 24 Heures Motos lui a permis de se faire connaître et d'intégrer Ducati. Lorsque les gens ont appris que j'avais engagé Terry Rymer et Carl Fogarty, beaucoup n'y croyaient pas et pourtant cela s'est formidablement bien déroulé ».

 

24 Heures Motos - 19/22 avril 2018 - Tarifs Prévente

News history Dernières actualités