24h Karting
06/12/2019 - 14:30

Cap sur les 24 Heures Karting 2020 !

François Bourdin, président de l’ASK ACO, présente les 24 Heures Karting 2020 : Changement de date, simplification des groupes avec l’instauration de 2 catégories, ELITE (regroupant les moteurs Coupe de Marque ROTAX et X30) et ESPOIR (regroupant les moteurs Coupe de Marque ROTAX et X30 Junior)… Il explique ces évolutions importantes pour une discipline référente au Mans et à l’ACO.
Cap sur les 24 Heures Karting 2020 !

"Quel bilan avez-vous réalisé après plusieurs éditions des 24 Heures Karting intégrées au calendrier CIK/FIA ?

-L’ASK ACO et l’ACO peuvent se féliciter de la très bonne collaboration avec les équipes de la CIK/FIA. En effet, depuis 4 ans, ces 2 entités et le promoteur KMO ont œuvré pour faire du Groupe 1 (moteurs OK) une référence en terme d’aboutissement mécanique. Les 24 Heures Karting représentent l’épreuve idéale pour tester la fiabilité du matériel, notamment celle de ces moteurs pointus dans les conditions extrêmes d’une course de 24 Heures.

Cependant, malgré tout ce potentiel, force est de constater que cette catégorie n’est que peu représentée sur le plan national. Alors, il n’est pas de notre ressort d’en appréhender les raisons mais les coûts liés à l’exploitation de cette mécanique en sont probablement une,  sans compter que le marché national parait plutôt en stagnation avec un parc de matériel à disposition déjà très ancré sur des mécaniques ayant fait leurs preuves depuis de nombreuses années. Il ne se renouvelle pas systématiquement.

Sur le plan international, l’analyse est différente : en accord avec la CIK/FIA nous avions décalé la date des 24 Heures fin septembre pour permettre aux constructeurs d’être dégagés de toutes épreuves Sprint internationales majeures. Cependant, les concurrents et notamment les constructeurs lissent leur budget d’exploitation non pas sur une équipe de 4 pilotes mais sur des prestations permettant de regrouper 10 à 12 pilotes sous une même structure et dans ce contexte, les épreuves Sprint sont naturellement privilégiées même si la situation serait probablement différente si un titre de champion du monde des constructeurs était attribué sur la base d’un cumul de résultats d’épreuves Sprint et Endurance labellisées CIK/FIA.

Pour autant, l’engouement pour l’Endurance n’est pas à remettre en question, preuve en est avec la catégorie KFS et ses 48 engagés lors des 6 Heures qui se sont parfaitement déroulées en novembre dernier sur notre circuit.


-Comment permettre aux 24 Heures Karting de recevoir ce potentiel de concurrents, séduits par l’Endurance, mais qui semblent confrontés à des problèmes de calendrier et de catégorisation de matériel ? 

-Parce que nous avons voulu connaître les envies et les contraintes de chacun, nous avons mené depuis quelques temps plusieurs réunions de concertation. A l’unanimité, nous avons retenu 3 axes majeurs pour notre ligne de conduite : Accessibilité, Equité et Convivialité.   

Dès 2019, nous avons ainsi proposé aux équipes d’avoir un 5ème pilote. Cela peut paraître anodin, mais ce pilote supplémentaire est une opportunité pour les teams de lisser les coûts d’exploitation d’une équipe et d’amoindrir ainsi la quote part demandée aux pilotes. Pour poursuivre dans l’accessibilité, nous avons intégré en 2019 un classement Amateur pour permettre aux concurrents de participer à l’épreuve avec un châssis ‘stock’ réduisant ainsi au minimum les coûts liés à la préparation et à la transformation du matériel.

Au sujet de l’équité, des efforts ont été menés par les équipes techniques, en portant une attention particulière sur le suivi et le respect de la réglementation durant l’épreuve…ce qui n’est jamais facile sur une compétition de 24 heures compte tenu des moyens humains nécessaires pour assurer un suivi des contrôles sur 2 tours d’horloge. Pour autant ces efforts devront bien évidemment se poursuivre en 2020.

L’organisation en 2019 de la Finale Mondiale X30 (460 pilotes) et du Rotax Max Challenge International Trophy (320 pilotes) nous a ainsi confortés dans l’intérêt et l’engouement des formules semi-monotypes. De plus, limiter le nombre de motorisations est un moyen supplémentaire d’optimiser les contrôles. Ainsi aux 24 Heures karting 2020, nous retrouverons, la catégorie ELITE rassemblant les moteurs des coupes de Marque ROTAX et X 30 et ouverte à tout  pilote âgé de 14 ans (âge atteint dans l’année) détenteur d’une licence nationale ou internationale et la catégorie ESPOIR regroupant les moteurs des coupes de marque ROTAX  et X 30 junior et réservée à tout pilote ayant 12 ans dans l’année (âge atteint dans l’année) à 16 ans (âge atteint dans l’année) détenteur d’une licence nationale ou internationale C-Junior

Autre facteur légitimant cette orientation et qui n’est pas des moindre : de cette façon, 80% des engagés actuels aux 24 Heures Karting peuvent espérer pouvoir se hisser sur la plus haute marche du podium du classement général. Et c’est primordial pour nous. Il ne faut pas oublier les fondamentaux : le karting représente la 1ère marche du sport automobile, cette discipline doit rester simple et abordable au plus grand nombre pour permettre à un maximum de concurrents de la pratiquer et de s’y révéler.
 

-Pourquoi ce changement de date : les 24 Heures Karting n’auront plus lieu fin septembre mais fin août ?

-En avançant d’un mois dans le calendrier, soit fin août, nous pouvons envisager d’organiser une épreuve dans des conditions météorologiques plus clémentes, normalement. Un élément essentiel en karting. Fin août, c’est également classiquement la période des congés, choisir cette date devrait ainsi parasiter à minima les agendas professionnels pour les Gentlemen ou la scolarité des étudiants.

L’ensemble de ces dispositions est le fruit d’une concertation avec les parties prenantes mais également avec des concurrents susceptibles de découvrir le monde de l’Endurance et l’univers des 24 Heures Karting, notre priorité. Rendez-vous du 27 au 30 août 2020."