24h Le Mans
23/02/2017 - 11:00

Bugatti aux 24 Heures du Mans (2) - Histoires de vainqueurs

Il y a 80 ans, Bugatti remportait la première de ses deux victoires aux 24 Heures du Mans. L'histoire de la marque aux 24 Heures du Mans a été marquée par quelques grandes personnalités, qui ont inscrit leur nom dans le livre d'or des 24 Heures du Mans et aussi écrit quelques pages de l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale.
Bugatti aux 24 Heures du Mans (2) - Histoires de vainqueurs

Bugatti et ses vainqueurs, une histoire française - Jean-Pierre Wimille (1937-39), Robert Benoist (1937) et Pierre Veyron (1939) ont signé les deux victoires de Bugatti aux 24 Heures du Mans. En 1994, l'équipage de la EB110 au départ comprenait Eric Helary, vainqueur l'année précédente avec Peugeot à l'issue de sa première participation. Il était associé pour cette victoire à son compatriote Christophe Bouchut et à l'Australien Geoff Brabham.

 

Robert Benoist, vainqueur et résistant - Vainqueur des 24 Heures 1937 et aussi de tous les Grands Prix disputés lors de la saison 1927, Robert Benoist (1895-1944) était l'un des tout meilleurs pilotes français de l'entre deux Guerres. Lorsqu'éclate le second conflit mondial, il fait le choix de la résistance en rejoignant Londres et le SOE, le service secret créé par Winston Churchill. Arrêté le 18 juin 1944, Robert Benoist est pendu au camp de concentration de Buchenwald le 10 septembre.

 

Jean-Pierre Wimille, vainqueur, résistant... et inventeur - Le double vainqueur des 24 Heures avec Bugatti est, après la Seconde Guerre Mondiale, le seul à avoir réussi à échapper à la capture le 18 juin 194 du réseau de résistants Chestnut, dont faisait également partie Robert Benoist. En 1948, il décide de concevoir une voiture portant son nom. Quatre exemplaires sont construits, dont la particularité est de présenter trois sièges frontaux avec poste de conduite au centre, décalé vers l'avant. Cette conception sera choisie près de quarante ans plus tard par l'ingénieur sud-africain Gordon Murray pour la conception de la McLaren F1 GTR, victorieuse des 24 Heures du Mans en 1995.

 

Cliquez ICI pour en savoir plus sur l'histoire de Bugatti aux 24 Heures du Mans.

 

Photo : Avec la 57G, surnommée "le tank" en raison de ses formes à la fois très arrondies et agressives, Bugatti signe en 1937 la première de ses deux victoires aux 24 Heures du Mans, avec au volant Robert Benoist et Jean-Pierre Wimille.