24h Le Mans
Le 14/10/2017 07:00

Brendon Hartley : de la première marche du podium aux 24 Heures du Mans à la F1

A l'image de son équipier chez Porsche André Lotterer avec la défunte écurie Caterham en 2014, Brendon Hartley, l'un des vainqueurs des 24 Heures du Mans cette année, disputera un Grand Prix de F1 avec Toro Rosso le week-end prochain sur Circuit of the Americas sur lequel il s'est imposé en Championnat du Monde d'Endurance (WEC) en septembre.

Brendon Hartley : de la première marche du podium aux 24 Heures du Mans à la F1

Contrairement à André Lotterer dont l'expérience de la F1 était des plus modestes, Brendon Hartley a officié comme pilote de réserve et d'essais pour Red Bull et Toro Rosso. Sa dernière sortie au volant d'une F1 remonte toutefois à une séance d'essais avec Mercedes en 2012, deux ans après avoir été éjecté sans ménagement du programme junior de la célèbre boisson énergétique par manque de résultat dans les formules de promotion.

Comme André Lotterer en son temps (l'Allemand a grandi en Belgique, non loin du circuit de Spa-Francorchamps sur lequel il a débuté en F1), le Champion du Monde d'Endurance 2015, aux côtés de Timo Bernhard et Mark Webber, ancien pensionnaire de… Red Bull, retrouvera un circuit qu'il connaît bien et évoluera en tant que vainqueur en titre des 24 Heures du Mans.

Si la prestation de l'Allemand francophone était restée sans lendemain, celui-ci ayant refusé une proposition pour prendre le départ du Grand Prix d'Italie de Monza, qu'en sera-t-il de celle du "kiwi" alors que Porsche se désengagera de la catégorie LMP1 à la fin de la saison ? Les rumeurs le disent partant pour l'IndyCar Series, le championnat américain de monoplace dans lequel évoluent Simon Pagenaud, champion 2016, et Sébastien Bourdais, victorieux dans la catégorie LMGTE Pro avec Ford dans la Sarthe en 2016, tous deux anciens pilotes officiels Peugeot en endurance, mais rien n'a été annoncé pour le moment.

Le talentueux pilote de 27 ans, qui deviendra le neuvième Néo-Zélandais à participer à un Grand Prix de F1, le premier depuis Mike Thackwell en 1984, dispose, comme ses coéquipiers Timo Bernhard et Earl Bamber, de 51 points d'avance au classement Pilotes pourrait être couronné pour la deuxième fois en Championnat du Monde d'Endurance (WEC) s'il remporte les 6 Heures de Fuji ce week-end, à deux courses de la fin de la saison.

Photo : Brendon Hartley pose pour un selfie lors de la Parade des Pilotes la veille du départ des 24 Heures du Mans 2017.

News history Dernières actualités