24h Le Mans
10/01/2019 - 12:00

Brabham Automotive vise un engagement en Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC

La marque anglo-australienne fondée par David Brabham en 2018 a pour objectif de s’engager dans la catégorie GTE du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC 2021-2022 avec la Brabham BT62.
Brabham Automotive vise un engagement en Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC

David Brabham, fils de l'emblématique Jack Brabham, a remporté les 24 Heures du Mans à trois reprises : en 2007 et 2008 avec Aston Martin en catégorie LM GT1 puis en 2009 au classement général de l’épreuve avec Peugeot Sport Total. En 2018, il a fondé la marque anglo-australienne Brabham Automotive et créé une voiture qui pourrait avoir sa place dans la catégorie LM GTE Pro du Championnat du Monde FIA WEC, la Brabham BT62. Cette auto était d’ailleurs exposée dans le paddock des 24 Heures du Mans en juin dernier et son programme de développement a déjà débuté.

Brabham Automotive vise donc un engagement à long terme dans la catégorie LMGTE Pro du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC à partir de la saison 2021-2022.

Pour l’anecdote, le seul grand prix de France de F1 qui s’est disputé au Mans sur le circuit Bugatti le 2 juillet 1967 a vu la victoire de Sir Jack Brabham (triple Champion du Monde de F1 en 1959, 1960 et 1966) au volant d’une voiture portant son nom. Brabham fut engagé en Championnat du Monde de Formule 1 durant 30 ans et remporta quatre titres de Champion du monde des pilotes et deux autres de Champion du monde des constructeurs.

PHOTO : David Brabham à côté de la silhouette de son illustre père, Sir Jack Brabham, lors d'une précédente Conférence La voix aux calandres organisée au Musée des 24 Heures du Mans.