24h Le Mans
15/10/2019 - 11:00

Bentley et les 24 Heures du Mans (1) – Dates, histoires et victoires

Premier constructeur britannique vainqueur des 24 Heures du Mans, Bentley fête en 2019 son centenaire. Ce premier épisode évoque les hauts faits d’une histoire qui, malgré quelques éclipses, s’étend sur 80 ans, de la première participation à la dernière victoire en date.
Bentley et les 24 Heures du Mans (1) – Dates, histoires et victoires

1923-1924 : John Duff et Frank Clement, les pionniers – Le 26 mai 1923, la seule Bentley au départ de la première édition des 24 Heures du Mans termine en quatrième position, aux mains de John Duff et Frank Clement. L’année suivante, ce duo remporte la course, toujours au volant de l’unique Bentley engagée.

1925-1926 : un engagement officiel – Après ces beaux débuts, la présence de Bentley s’intensifie de manière officielle avec deux voitures (1925) puis trois (1926) au départ sous la bannière de Bentley Motors Ltd. Mais toutes sont contraintes à l’abandon.

1927-1930 : l’âge d’or des Bentley Boys – Quatre éditions durant, Bentley domine les 24 Heures, trustant notamment les quatre premières places en 1929 et signant un doublé en 1930. Bentley établit à l’époque un record de victoires qui ne sera égalé qu’en 1957 par Jaguar avant d’être battu par Ferrari en 1962. Pendant cette période, Woolf Barnato devient le premier triple vainqueur des 24 Heures (1928-29-30). Rejoignant les pionniers John Duff et Frank Clement, les autres Bentley Boys vainqueurs sont Dudley Benjafield (1927), Sammy Davis (1927), Bernard Rubin (1928), Henry Birkin (1929) et Glen Kidston (1930).

PHOTO CI-DESSUS (D.R. / ARCHIVES ACO) : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 26 & DIMANCHE 27 MAI 1923 - En haut, la Bentley 3 litres Sport de John Duff et Frank Clement.

PHOTO CI-DESSOUS (D.R. / ARCHIVES ACO) : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 18 & DIMANCHE 19 JUIN 1927 - Dudley Benjafield et Sammy Davis signent la deuxième victoire de Bentley. Trois autres succès consécutifs suivront jusqu'en 1930.

2001, un podium pour un retour – Marque du groupe Volkswagen depuis 1998, Bentley fait son retour aux 24 Heures du Mans en 2001, avec deux voitures au départ. Alors que Martin Brundle, Stéphane Ortelli et Guy Smith abandonnent, Butch Leitzinger, Eric van de Poele et Andy Wallace remportent leur catégorie et terminent troisièmes. En référence aux Bentley Boys, le trio monte sur le podium en combinaison blanche et serre-tête en cuir.

PHOTO CI-DESSOUS (D.R. / ARCHIVES ACO) : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 16 & DIMANCHE 17 JUIN 2001 - Après sa troisième place en 2001, la Bentley n°8 de Butch Leitzinger, Eric van de Poele et Andy Wallace sera la seule représentante de la marque en 2002, avec la quatrième place à l'arrivée.

2003, une victoire et un record insolite – Après la quatrième place de Leitzinger-van de Poele-Wallace en 2002, la 71e édition des 24 Heures s’achève sur un doublé Bentley. Dindo Capello, Tom Kristensen et Guy Smith s’imposent devant Mark Blundell, David Brabham et Johnny Herbert. Pour la circonstance, Bentley offre une statistique peu banale au livre des records des 24 Heures : le plus grand écart temporel entre deux victoires au général d’un même constructeur, soit 73 ans de 1930 à 2003 !

2019, une rue pour les Bentley Boys – Le 13 juin 2019, la rue aboutissant au Musée des 24 Heures est rebaptisée rue des Bentley Boys. A cette occasion, Brian Gush, Directeur de Bentley Motorsport (poste qu’il a quitté à la fin du mois de juillet), a rappelé le rôle essentiel des 24 Heures du Mans dans l’essor de la marque.

2019, 100 ans et une recréation – Bentley annonce la reconstruction en 12 exemplaires de la Blower. Produite à l’origine à 55 exemplaires, il s’agit d’une version suralimentée de la Bentley 4 ½ Litre victorieuse des 24 Heures en 1928. Deux Blower sont au départ des 24 Heures en 1930 mais aucune n’atteint l’arrivée.

PHOTO CI-DESSOUS (D.R. / ARCHIVES ACO) : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 21 & DIMANCHE 22 JUIN 1930 - Chacune des deux Bentley Blower engagées comprenait parmi ses pilotes un ancien vainqueur des 24 Heures : Dudley Benjafield sur la n°8 et Tim Birkin sur la n°9.

Un centenaire et une immense postérité – Aujourd’hui, Bentley et Bugatti sont les deux seuls constructeurs encore en activité à avoir disputé la première édition des 24 Heures du Mans. Les deux marques sont aujourd’hui intégrées à VAG, également propriétaire de Porsche et d’Audi. Grâce à ces quatre constructeurs, le groupe Volkswagen cumule 40 victoires, soit plus du tiers des 87 éditions des 24 Heures déjà disputées : 19 pour Porsche, 13 pour Audi, 6 pour Bentley et 2 pour Bugatti.

PHOTO CI-DESSOUS (MICHEL JAMIN / ARCHIVES ACO) : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, CLASSIC DAYS, SAMEDI 6 & DIMANCHE 7 JUILLET 2019 - Le centenaire de Bentley a été célébré dans le cadre des Classic Days, avec la présence de plusieurs anciennes de la marque britannique.