24h Motos
06/03/2020 - 16:00

Aux 24 Heures Motos, les pilotes féminines se sont fait une place

Alors que dimanche 8 mars consacrera les droits internationaux de la femme, sur un registre plus léger mais tout aussi important, nous vous proposons une série d'articles consacrés aux femmes aux 24 Heures, qu'elles évoluent à moto, en camion ou encore en auto au Mans. Preuve de l'accessibilité des sports mécaniques à tous et à Toutes, voulue par l'Automobile Club de l'Ouest. Aujourd'hui : Les 24 Heures Motos, qui ont souvent mis les femmes à l’honneur. Ces dernières années, un équipage 100% féminin a participé à la course.
Aux 24 Heures Motos, les pilotes féminines se sont fait une place

Aux 24 Heures Motos, les femmes sont bien présentes. Elles sont spectatrices, commissaires, panneauteuses, techniciennes, responsables ou pilotes. Des postes clés qui font d’elles de véritables actrices de l’épreuve. Lors des trois dernières éditions des 24 Heures Motos, soit 2017_2018-2019, un équipage 100% féminin a participé à la course : le Girls Racing Team. Ce team engageait une Yamaha R1 en catégorie Superstock. En 2017, Melissa Paris, Amandine Creusot et Muriel Simorre sont devenues le premier équipage féminin à rallier l’arrivée des 24 Heures Motos. L’an passé, le Girls Racing Team a réalisé son meilleur résultat sur le circuit Bugatti avec une 30e place au classement général et la 15e en Superstock. La moto était alors pilotée par Jolanda Van Westrenen, Mélodie Coignard et Mélissa Paris.

Magali Langlois est la pilote féminine la plus expérimentée aux 24 Heures Motos. Elle compte cinq participations. En 1998, Véronique Parisot s’est classée quatrième du classement général. C’est, à ce jour, le meilleur résultat d’une pilote féminine aux 24 Heures Motos.
Cette année, pour la 43 édition des 24 Heures Motos, trois pilotes féminines apparaissent déjà sur la liste des engagés. Toutes les trois évolueront avec des équipiers masculins. Amandine Creusot pilotera la Yamaha #22 du Team 202 avec Johan Wang Chang, Florent Parret et Antoine Vaubal (pilote de réserve). La pilote allemande Lucy Glöckner partagera le guidon de la BMW #56 avec Stefan Kerschbaumer, Pepijn Bijsterbosch et Toni Finsterbusch (pilote de réserve). Enfin, Margaux Wanham roulera sur la Suzuki #57 de Mana’Au Competition/Ligue contre le cancer. Elle fera équipe avec Bruno Jouis, Jérôme Richard et Camille Lageon (pilote de réserve). 

Les 24 Heures Motos ont également été le théâtre de la toute première course 100% féminine. En 2016, 84 pilotes féminines se sont défiées dans le cadre de la Women’s Cup. Depuis, la Women’s Cup est devenue un championnat disputé sur quatre épreuves (Le Mans, Magny-Cours, Carole et Alès).

Cette année, c’est une femme qui donnera le départ de la 43e édition des 24 Heures Motos. L’animatrice productrice de radio et de télévision, Alessandra Sublet, aura la responsabilité de donner le signal du départ samedi 18 avril à 15 heures, qui verra les 56 machines s’élancer pour 24 heures de course. « Je vois beaucoup de femmes motardes. Quand les pilotes féminines sont en piste, il n’y a pas de pitié. Les pilotes sont tous au même rang, c'est ça qui est génial. Il n'y a pas de différence. Oui, parfois elles roulent peut-être un peu moins vite mais elles sont bien là et vont au bout de la course », conclut la future starter des 24 Heures Motos.

PHOTO : Jolanda Van Westrenen au guidon de la Yamaha R1 #19 de Girls Racing Team lors des 24 Heures Motos 2019.

INFO : LES 24 HEURES MOTOS REPROGRAMMÉES AUX 29 ET 30 AOÛT 2020

24 HEURES MOTOS 2020 – DÉCOUVREZ LES PROCÉDURES DE REMBOURSEMENT DE BILLET