24h Le Mans
26/08/2019 - 11:00

Aston Martin aux 24 Heures du Mans (5/5) – La Vantage en héritage

En attendant de découvrir en piste en compétition la Valkyrie après l’annonce du nouveau règlement hypercar à la veille de la 87e édition des 24 Heures du Mans en juin dernier, retour sur l’histoire de la Vantage et de son remarquable palmarès conquis depuis 2012.
Aston Martin aux 24 Heures du Mans (5/5) – La Vantage en héritage

PHOTO CI-DESSUS - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 15 & DIMANCHE 16 JUIN 2019. Pour John Gaw, Team Principal d'Aston Martin Racing, la Vantage, dont on voit ici en piste le millésime le plus récent, « est l’actuel porte-drapeau d’Aston Martin, alors son succès actuel est d’une très grande importance. » 

Pour Aston Martin, le label Vantage pourrait être l’équivalent de GTO pour Ferrari ou encore de 911 pour Porsche : une désignation qui inscrit la marque dans la durée et la légende des GT haut de gamme, qu’il s’agisse de route ou de compétition.

La version routière – Le label Vantage apparaît pour la première fois sur une Aston Martin au début des années cinquante, et désigne à l’origine une version améliorée de la DB Mk II. La V8 Vantage proprement dite voit le jour en 1977. La Vantage routière vue au Mans et en Championnat du Monde d’Endurance FIA de 2012 à 2018 avait été présentée en 2005. Elle reprenait la silhouette de la DB9, à laquelle elle a également succédé en Endurance. La Vantage millésimée 2018 a été dévoilée en version routière le 21 novembre 2017, avant de prendre la piste dans le cadre de la Super Saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance. Outre la carrosserie, la motorisation est totalement différente : V8 4 litres atmosphérique pour la génération 2005, V8 4 litres à double turbocompresseur pour la version 2018.

PHOTO CI-DESSUS - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, ARRIVEE, DIMANCHE 18 JUIN 2017. Après une lutte jusque dans les derniers kilomètres, Jonny Adam fête sous le drapeau à damier une première victoire de catégorie au Mans, tout comme son coéquipier Daniel Serra, qui boucle en vainqueur ses premières 24 Heures. Quant au troisième homme Darren Turner, il triomphe pour la troisième fois, après les victoires de 2007 et 2008 avec la DBR9.

La Vantage aux 24 Heures du Mans – Depuis 2012, la Vantage a remporté deux victoires de catégorie aux 24 Heures du Mans. En 2014, elle s’impose en LMGTE Am aux mains d’un trio 100 % danois, constitué de David Heinemeier Hansson, Kristian Poulsen et Nicki Thiim (19e du général). En 2017, après une superbe bataille en toute fin de course, Jonny Adam, Daniel Serra et Darren Turner arrachent la victoire LMGTE Pro à la Corvette d’Antonio Garcia, Jan Magnussen et Jordan Taylor à l’entrée de l’avant-dernier tour de course (17e du général). Le palmarès sarthois de la Vantage compte un autre podium, avec en 2012 la troisième place en LMGTE Pro d’Adrian Fernandez, Stefan Mücke et Darren Turner.

Un palmarès record – Avec quarante succès depuis 2012, l’Aston Martin Vantage est, toutes catégories confondues, la voiture la plus victorieuse de l’histoire du Championnat du Monde d’Endurance FIA. Outre les deux victoires aux 24 Heures du Mans mentionnées plus haut, la Vantage a remporté une Coupe du Monde Endurance FIA des Pilotes GT (Nicki Thiim-Marco Sorensen en 2016), trois Trophées Endurance FIA des pilotes LMGTE Am (Jamie Campbell Walter-Stuart Hall en 2013, Kristian Poulsen-David Heinemeier Hansson en 2014 et Pedro Lamy-Paul Dalla Lana-Mathias Lauda en 2017) et deux Trophées Endurance FIA des Equipes dans cette même catégorie en 2014 et 2017.