24h Le Mans
22/08/2019 - 11:00

Aston Martin aux 24 Heures du Mans (3/5) – Les grandes dates 1928-1982

Le 21 juin 1959, Aston Martin signe ce qui reste encore aujourd’hui son unique victoire aux 24 Heures du Mans. Ce succès fait l'objet d'une série de cinq épisodes au moment où le constructeur, engagé en catégorie LM GTE en Championnat du Monde d'Endurance de la FIA, s'apprête à démarrer la saison 8 du FIA WEC à Silverstone, les 31 août et 1er septembre. Très présente dans la Sarthe pendant la première moitié du XXe siècle, la marque britannique a ensuite fait des apparitions plus épisodiques pendant les années 1960, 70 et 80, le thème de cet épisode 3.
Aston Martin aux 24 Heures du Mans (3/5) – Les grandes dates 1928-1982

1928 – Première apparition d’Aston Martin aux 24 Heures du Mans. Les deux voitures engagées sont contraintes à l’abandon.
PHOTO CI-DESSUS (D.R. / ARCHIVES ACO) - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 16 & DIMANCHE 17 JUIN 1928. Les premières Aston Martin vues dans la Sarthe.

PHOTO CI-DESSUS (D.R. / ARCHIVES ACO) - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 17 & DIMANCHE 18 JUIN 1933. L'Aston Martin de Pat Driscoll et Clifton Penn-Hughes, cinquième de la onzième édition des 24 Heures du Mans.

1931 –
Gus Bertelli et Maurice Harvey offrent à Aston Martin son premier top 5 (5e) et sa première victoire de catégorie aux 24 Heures. Une double performance rééditée en 1932 et 1933.

1935 – L’Aston Martin Ulster de Charles EC Martin-Charles Brackenbury signe le premier podium sarthois de la marque (3e). Cinq autres Ulster sont à l’arrivée, en 8e, 10e, 11e, 12e et 15e positions.

1949 – Pour la reprise des 24 Heures du Mans après neuf ans d’interruption dus à la Seconde Guerre mondiale, six Aston Martin sont au départ. Deux sont à l’arrivée : Arthur Jones-Nick Haines et Robert Lawrie-Robert Walker terminent respectivement septièmes et onzièmes.

PHOTO CI-DESSUS (D.R. / ARCHIVES ACO) - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, DIMANCHE 25 JUIN 1950. L'Aston Martin de Lance Macklin et George Abecassis, cinquième et victorieuse de sa catégorie.

1951 – Un an après sa cinquième place en compagnie de George Abecassis, Lance Macklin offre son premier podium de l’après-Guerre à Aston Martin, avec une troisième place partagée avec Eric Thompson. Cette année-là, trois autres DB2 figurent dans le top 10, avec George Abecassis-Brian Shaw Taylor (5e), Reg Parnell-David Hampshire (7e) et Nigel Mann-Mortimer Morris Goodall (10e).

PHOTO CI-DESSUS (D.R. / ARCHIVES ACO) - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, DIMANCHE 21 JUIN 1959. La DBR1 n°6 assure le doublé d'Aston Martin derrière les vainqueurs Roy Salvadori et Carroll Shelby, avec Paul Frère au volant et son coéquipier Maurice Trintignant juché sur ses épaules.

1959 – Après trois deuxièmes places en 1955, 1956 et 1958, Aston Martin touche au but le 21 juin 1959 avec un doublé victorieux emmené par les vainqueurs Roy Salvadori-Carroll Shelby et leurs dauphins Paul Frère-Maurice Trintignant. L’année suivante, Salvadori termine troisième, associé au futur double Champion du Monde de Formule 1 Jim Clark.

PHOTO CI-DESSUS (D.R. / ARCHIVES ACO) - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 11 & DIMANCHE 12 JUIN 1977. Le retour d'Aston Martin au Mans a notamment été initié par Robin Hamilton, concessionnaire de la marque.

1977 – Après treize ans d’absence, Aston Martin revient aux 24 Heures du Mans, avec la 17e place de Mike Salmon, David Preece et Robin Hamilton.

PHOTO CI-DESSUS (D.R. / ARCHIVES ACO) - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 19 & DIMANCHE 20 JUIN 1982. Les deux Nimrod-Aston Martin utilisaient une base de châssis de Lola T70.

1982 – L’entrée en vigueur de la règlementation des prototypes du Groupe C voit l’engagement de deux châssis Nimrod propulsés par un moteur Aston Martin, avec à l’arrivée la septième place de Ray Mallock, Simon Phillips et Mike Salmon pour cette initiative privée.