Mobilité
13/10/2021 - 12:00

Assises de l'Automobile : crise Covid, quelles conséquences sur la filière automobile ?

La deuxième édition des Assises Nationales de l’Automobile qui se déroulera sur le circuit des 24 Heures du Mans les 2 et 3 novembre abordera différentes thématiques. Parmi elles, les conséquences de la crise sanitaire sur la filière automobile.
Assises de l'Automobile : crise Covid, quelles conséquences sur la filière automobile ?

L’onde de choc économique liée à la crise sanitaire est sans précédent pour la filière automobile. Cette crise a mis l’ensemble de l’appareil industriel à l’arrêt durant plusieurs semaines au printemps 2020 et le marché s’est effondré. De ce fait, l’année 2020 marque une chute du marché de l’ordre de 25,5%. Cela représente un bon en arrière de près de cinquante ans et un recul de 40% du niveau de production en France.
Si le Plan de soutien auto dévoilé par Emmanuel Macron, Président de la République, le 26 mai 2020 a eu ses effets, en 2021, le marché s’inscrit pourtant dans une tendance très en-dessous de la moyenne des dix dernières années (une tendance amplifiée par la pénurie de semi-conducteurs et les tensions sur les matières premières).

La deuxième édition des Assises Nationales de l’Automobile, évoquera les conséquences de la crise sanitaire sur la filière automobile lors d’une séquence programmée le mardi 2 novembre, sur le circuit des 24 Heures du Mans, entre 14 h 30 et 18 h 40. Luc Chatel, Président de la Plateforme de l’Automobile, lancera ce premier temps fort en témoignant sur les bilans et perspectives des plans de relance économiques français et européens sur l’industrie automobile.

Découvrez le programme complet de cette première séquence :

14 h 45
TABLE RONDE
Après la crise sanitaire, quelles opportunités se font jour ?

La crise comme accélérateur de tendances. Les constructeurs traditionnels sont obligés d’opérer une mutation plus rapide. L’électrification arrive plus vite que prévu et massivement. Les tentatives d’importations chinoises en Europe s’accroissent, d’autant que les voitures électriques sont favorables aux industries chinoises et coréennes.

Les intervenants :

  • Flavien Neuvy, analyste Cetelem, auteur du rapport annuel de l’observatoire de l’automobile ;
  • Pierre Guignot, directeur général de la division automobile de Honda France ;
  • Yann Vincent, PDG de ACC (Automotive Cells Company).

15 h 35
INTERVIEW

  • Pierre Coppey, président de Vinci Autoroutes

16 h 40
TABLE RONDE
Usage et « consommation » quelles tendances ?

Comment se « consomme » l’automobile aujourd’hui ? Quels sont les nouveaux usages et comportements ? Assistons-nous à la remise en question d’un modèle installé depuis les origines de l’automobile ? Face à la mutation des comportements, comment l’industrie s’adapte-t-elle ?

Les intervenants :

  • Claire Cano-Houllier, présidente de Hiflow ;
  • Vincent Salimon, président du directoire de BMW France ;
  • Philippe Dugardin, président du groupe Dugardin.

17 h 30
TABLE RONDE
Vente, distribution : quels nouveaux modèles et métiers se dessinent ?

Les chamboulements sont aussi majeurs dans le secteur de la distribution, impacté par les nouvelles motorisations et réglementations mais aussi marqué actuellement par nombre de rachats et consolidations. Ces nouveaux enjeux sont là aussi liés à la mutation des métiers et aux besoins de formation. Mais aussi comment s’adapte le secteur de l’entretien automobile à tous ces changements ?

Les intervenants :

  • Jehan de Thé, directeur des affaires publiques de Europcar Mobility Group, membre du Board de Maas Alliance ;
  • Bernard Jullien, analyste/économiste dans le secteur automobile ;
  • Jocelyne Gombault, responsable de projets à l’Observatoire des métiers des services de l’automobile ;
  • Stan Deveaux, DG de CarNext.

Pour assister à la deuxième édition des Assises Nationales de l'Automobile, inscrivez-vous ici