24h Motos
Le 12/09/2018 12:00

41 équipes des 24 Heures Motos en lice pour le 82e Bol d'Or

Ce week-end, 41 équipes qui ont participé aux 24 Heures Motos en avril dernier vont prendre part à la 82e édition du Bol d'Or. Une nouvelle course de 24 heures haletante et rude s'annonce pour elles.

41 équipes des 24 Heures Motos en lice pour le 82e Bol d'Or

Le Championnat du Monde d'Endurance FIM EWC reprend ses droits ce week-end sur le circuit Paul Ricard à l'occasion de la 82e édition du Bol d'Or. Avec les 24 Heures Motos, le Bol d'Or est l'autre course longue distance du championnat (cinq épreuves sont au programme de cette nouvelle saison). 41 équipes qui ont pris le départ des 24 Heures Motos en avril participent à la course. 18 sont engagées en catégorie EWC (catégorie reine des 24 Heures Motos et du FIM EWC), 22 en Superstock et une en catégorie Experimental. Comme aux 24 Heures Motos, les cinq grands constructeurs de la moto que sont Honda, Yamaha, Suzuki, Kawasaki et BMW sont officiellement représentés. Tous ont des chances de victoire.

L'équipe F.C.C TSR Honda France, vainqueur des 24 Heures Motos 2018 et Championne du Monde d'Endurance en titre est prête à affronter une concurrence endurcie. Mike Di Meglio (ancien pilote du GMT94-Yamaha) a rejoint Freddy Foray et Josh Hook durant l'intersaison. Néanmoins, les équipes comme le YART-Yamaha et le Team SRC Kawasaki se sont aussi renforcées en recrutant respectivement Niccolò Canepa et David Checa (deux autres anciens pilotes du GMT94-Yamaha, l'équipe française ayant quitté le championnat à l'issue de la saison 2017-2018). Honda Endurance Racing (Honda #111) aura à cœur de remonter sur le podium comme lors des 24 Heures Motos (deuxième place pour le trio Gimbert/Leblanc/Nigon) tandis que BMW se donne un nouvel élan en recrutant Julien Da Costa (triple vainqueur des 24 Heures Motos) et Mathieu Gines (Champion du Monde d'Endurance en 2014) pour épauler Kenny Foray.

Haute lutte en catégorie Superstock

22 équipes de la catégorie Superstock qui ont participé aux 24 Heures Motos sont présentes au Castellet. Là aussi, comme en avril dernier, la compétition s'annonce féroce. Parmi ces équipes, Webike Tati Team Trickstar. L'équipe française Tati Team Beaujolais Racing s'est associée à la japonaise Webike Trickstar Racing durant l'intersaison. Leur objectif : briller en catégorie Superstock à l'occasion de ce 82e Bol d'Or avant de grimper en catégorie EWC pour les 24 Heures Motos 2019. Notons le retour de Motors Events (Suzuki #50) après cinq années de présence en catégorie EWC. L'équipe managée par Hervé Moineau (quadruple Champion du Monde d'Endurance), vise un nouveau titre en Coupe du Monde FIM Superstock après les deux décrochés en 2011 et 2013. Il faudra également compter sur le Junior Team Le Mans Sud Suzuki (Suzuki #72), le Team 33 Coyote Louit Moto (Kawasaki #33) ou encore Moto Ain ECS (Yamaha #96).

N'oublions pas la présence de la Kawasaki #17 de l'équipe TTS Excent, vainqueur de la catégorie Experimental des 24 Heures Motos en avril dernier.

Retrouvez notre article consacré au mercato de l'Endurance moto.

News history Dernières actualités