24h Motos
10/06/2021 - 18:00

24 Heures Motos - Yoshimura Sert Motul en pole position provisoire pour 4 millièmes !

Au terme de la première séance d'essais qualificatifs, c'est la Suzuki #1 qui pointe en haut de la feuille des temps. Elle devance la Yamaha #7 (YART - Yamaha Official Team EWC) et la BMW #37 (BMW Motorrad World Endurance Team), alors que la Honda victorieuse l'an passé complète le Top 5, la Kawasaki #4 s'intercalant en 4e position. Loiseau, Hardt et Pilot ont placé leur Kawasaki ZX 10R en tête de la catégorie Superstock.
24 Heures Motos - Yoshimura Sert Motul en pole position provisoire pour 4 millièmes !

Les séances d'essais qualificatifs sont organisées par la couleur des brassards que portent les pilotes qui y participent. On parle ainsi des qualifications des pilotes aux brassards bleus, blancs, rouges, ou verts pour les remplaçants. Il y a deux séances qualificatives par couleur et donc par pilote.

C’est le pilote de la Suzuki n° 1, Gregg Black (brassard bleu) qui ouvrait les hostilités en signant une première référence (1’36’’852). Peu après, Hanika (Yamaha #7), Techer (Kawasaki #4) et Hook (Honda #5) venaient se mêler à la lutte, tandis que Mathieu Gines partait à la faute au guidon de la Ducati #6.

Hanika, Techer, Black, Hook, c’est dans cet ordre que les pilotes de pointe achevaient cette première partie de qualifications, le pilote Yart-Yamaha étant crédité d’un temps de 1’36’’018. Reiterberger (BMW #37) s’emparait de la 4e position provisoire en toute fin de séance, aux dépens de la Honda #5.

En Superstock, Hugo Clere (Yamaha #18 Team 18 Sapeurs Pompiers CMS Motostore) devance Anthony Loiseau (Kawasaki #24 BMRT 3D Maxxess Nevers), et Stéphane Egéa (Honda #55 National Motos).

À peine lancée, la 2e séance (brassards jaunes) était interrompue à la suite de la chute sans gravité de Simon Potillon (Suzuki #53, cat. Superstock). À la reprise, c’est le Japonais Takahashi (Honda #5) qui partait à la faute. Il parvenait toutefois à signer le 9e temps dans les derniers instants. Louis Rossi (Ducati #6) connaissait une panne en fin de session, non sans avoir signé un 1’37’’414. Moins rapide dans l’ensemble, la 2e partie de ces qualifications voyait la hiérarchie générale se confirmer, Xavier Siméon ayant pris les devants en 1’36’’200, sur la Suzuki #1.

En catégorie Superstock, la Honda National Motos terminait en tête, avec Guillaume Antiga au guidon.

La troisième partie des qualifications promettait une belle lutte entre les Français De Puniet, Di Meglio et Guintoli, et l’Italien Niccolò Canepa. Finalement, Javier Fores (6e, BMW #37) et Nicolas Terol (4e, Yamaha #333) se mêlaient à la fête. Au drapeau à damier, c’est Sylvain Guintoli (Suzuki #1) qui s’imposait devant Mike Di Meglio (Honda #5) et Niccolò Canepa (Yamaha #7).

Dans la catégorie inférieure, Kevin Trueb manquait ses qualifications au guidon de la Honda National Motos #55, terminant en 14e position. Julien Pilot terminait en tête des Superstock en 1’38’’267 (Kawasaki #24).

Les chronos pourraient s’améliorer sensiblement lors de la 2e séance, qui sera disputée demain matin (vendredi), sous des températures sensiblement plus fraîches. La hiérarchie du jour sera-t-elle bousculée pour autant ? Rien n’est moins sûr.

Avant cela, les pilotes se retrouveront pour les essais libres de nuit ce jeudi soir, de 21 h 30 à 23 heures.

Découvrez le classement à l'issue de la première séance qualificative :