24h Motos
30/11/2021 - 16:30

24 Heures Motos – Un nouveau défi à venir pour Jérémy Guarnoni

Jérémy Guarnoni, pilote de Webike SRC Kawasaki France Trickstar, a annoncé la fin de sa collaboration avec l’équipe de Gilles Stafler. Une coopération notamment marquée par une victoire aux 24 Heures Motos 2019.
24 Heures Motos – Un nouveau défi à venir pour Jérémy Guarnoni

Jérémy Guarnoni compte quatre participations aux 24 Heures Motos, toutes avec Webike SRC Kawasaki France Trickstar. Le pilote toulousain a néanmoins annoncé via ses réseaux sociaux qu’un nouveau chapitre allait s’ouvrir pour lui en 2022. « Voilà une belle page qui se tourne pour moi, une belle aventure avec un titre de Champion du monde FIM EWC et une très belle victoire aux 24 Heures Motos 2019 ainsi qu’au Bol d’Or en 2013. Je remercie tous les membres de l’équipe, mécaniciens, bénévoles, Gilles Stafler, Isa et toutes les personnes ayant participé à ces beaux succès. Je remercie également mes coéquipiers qui sont pour moi bien plus que de simples coéquipiers mais bien des frères d’armes. La vie est faite d’étapes, de changements. Il est temps pour moi de démarrer un nouveau challenge. Très bientôt, vous en connaitrez le nom », a-t-il expliqué.

Rappelons que cette saison, Jérémy Guarnoni faisait équipe avec Erwan Nigon et David Checa. Ensemble, ils se sont classés troisième du championnat derrière Yoshimura SERT Motul (Suzuki #1) et BMW Motorrad World Endurance Team. La Kawasaki ZX10-R #11 avait terminé la 44e édition des 24 Heures Motos en deuxième position.

Dans le reste de l’actualité des 24 Heures Motos

L’équipe OG Motorsport by Sarazin qui engage une Yamaha R1 en catégorie Superstock des 24 Heures Motos et du FIM EWC a déjà annoncé son trio de pilotes pour 2022. Ainsi, la Yamaha #66 sera confiée au pilote japonais Cocoro Atsumi (26 ans), à l'italien Roberto Rolfo (41 ans, ancien du team Moto Ain) et au français Alex Plancassagne (35 ans). L’équipe basée à quelques kilomètres du circuit Bugatti avait été contrainte à l’abandon lors des dernières 24 Heures Motos. Elle s’est classée dixième de la Coupe du monde FIM d’endurance.

Fin de chapitre pour Julien Enjolras. Le pilote du Tati Team Beaujolais Racing a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière sportive après 25 années de compétition. Il a participé aux 24 Heures Motos à 14 reprises. Son meilleur résultat est une sixième place au classement général décrochée en 2017 avec le Tati Team Beaujolais Racing. Cette année-là, il avait aussi remporté la catégorie Superstock avec Dylan Buisson et Kevin Denis.

Le Championnat du monde d’endurance FIM EWC renouvelle son partenariat avec Dunlop. Le manufacturier de pneumatiques devient ainsi le fournisseur exclusif de la catégorie Superstock. Il équipait déjà 85% des équipes engagées dans cette catégorie cette saison. La présence exclusive de Dunlop en Superstock va permettre aux équipes de poursuivre leur progression sportive tout en limitant les coûts. Le Dunlop Superstock Trophy est aussi créé en remplacement de l’EWC Dunlop Independent Trophy. Des dotations en pneumatiques récompenseront les quinze meilleures équipes à l’arrivée de chaque course. 345 trains de pneumatiques seront accordés en 2022 avec une dotation sur chaque course hors Suzuka 8 Hours. 95 trains Dunlop seront attribués sur les épreuves de 24 heures, 60 sur les courses de 8 heures.

La 45e édition des 24 Heures Motos est programmée les 16 et 17 avril 2022 sur le circuit Bugatti. L’épreuve constituera la manche d’ouverture du FIM EWC 2022. Après deux éditions organisées à huis clos en raison de la crise sanitaire, celle-ci sera marquée par le retour du public.