24h Motos
10/02/2020 - 18:00

24 Heures Motos – Stéphane Paulus présente l’International Bridgestone Handy Race

L’International Bridgestone Handy Race intègre la programmation de la 43e édition des 24 Heures Motos (18-19 avril 2020). Stéphane Paulus, pilote paraplégique engagé, évoque les valeurs de ce championnat.
24 Heures Motos – Stéphane Paulus présente l’International Bridgestone Handy Race

Pouvez-vous nous rappeler quelles sont les valeurs de l’International Bridgestone Handy Race ?

« Nous avons débuté en 2017 à l’occasion du Grand Prix de France Moto. Nous avons eu la chance de rouler lors des plus grandes épreuves du Championnat du Monde Superbike. Cette année nous rejoignons la programmation de la 43e édition des 24 Heures Motos. C’est une épreuve à laquelle j’ai déjà assisté en tant que spectateur. Je remercie l’Automobile Club de l’Ouest de nous accepter sur cet événement car le handisport prend de plus en plus de place dans le monde de la moto. Quand on parle de moto et de handicap souvent c’est dramatique et là nous montrons que nous pouvons vivre notre passion, se donner des objectifs et échanger avec tout le monde. »

Quel plateau aurons-nous pur accompagner le programme de lever de rideau des 24 Heures Motos ?

« Comme chaque année, nous allons réunir entre 25 et 30 pilotes. Il y aura entre huit et dix nationalités différentes. Une pilote féminine va nous rejoindre. Le niveau augmente saison après saison. Les plus rapides roulent en 1’45, 1’46. Ce sont des chronos intéressants. Les pilotes s’investissent et ils sont des athlètes à part entière malgré le handicap. »

Si j’y arrive, les autres peuvent le faire !
Stéphane Paulus, pilote paraplégique engagé

L’International Bridgestone Handi Race, c’est une belle aventure humaine. Cette compétition a-t-elle permis à des compétiteurs de retrouver l’adrénaline des circuits et le plaisir de piloter ?

« Ce qui est magique dans cette histoire c’est que la plupart ne sont pas issus de la compétition. Tous l’ont découvert après leur accident, en revenant sur une moto sur un circuit. Pour eux, c’est une renaissance professionnelle et physique car c’est une vraie épreuve sportive. Ce sont des objectifs de vie hyper importants et la plupart retrouvent un équilibre. »

Vous participez à l’International Bridgestone Handy Race. Parlez-nous de votre engagement.

« Je suis pilote officiel Suzuki France. J’ai reconduit mon contrat pour la troisième année consécutive et j’en suis très content. J’ai récemment participé à l’Enduropale Quaduro du Touquet au milieu des pilotes valides. 400 compétiteurs participaient à cette course et j’ai rallié l’arrivée en 268e position. Ce n’est pas un résultat anodin car c’était une épreuve d’une durée de 2h30 dans le sable. Je suis heureux d’être le meneur des pilotes en situation de handicap. Si j’y arrive, les autres peuvent le faire ! »

L’International Bridgestone Handy Race participe à la programmation des 24 Heures Motos aux côtés du Championnat du Monde FIM de Sidecar, la Women’s Cup, le
Championnat de France de Vitesse en Motos Anciennes et le championnat Proclassic.

Lire aussi : 24 Heures Motos - Louis Rossi (ERC Endurance) : « La Ducati a un très fort potentiel ».

>> CALENDRIER DE L’AVANT COURSE DES 24 HEURES MOTOS : UN CADEAU PAR JOUR À GAGNER <<

INFO : LES 24 HEURES MOTOS REPROGRAMMÉES AUX 29 ET 30 AOÛT 2020