24h Motos
09/02/2020 - 18:00

24 Heures Motos – Louis Rossi (ERC Endurance) : « La Ducati a un très fort potentiel »

Louis Rossi participera à la 43e édition des 24 Heures Motos (18-19 avril 2020) au guidon de la Ducati Panigale de l’équipe ERC Endurance. Le pilote manceau en dit plus sur l’implication et les objectifs du constructeur italien en FIM EWC.
24 Heures Motos – Louis Rossi (ERC Endurance) : « La Ducati a un très fort potentiel »

Quel regard portez-vous sur la liste des invités pour la 43e édition des 24 Heures Motos ?

« C’est un plateau bien fourni. C’est important de constater que le FIM EWC est un championnat qui devient de plus en plus international et que les français ont malgré tout leur place. Le niveau augmente chaque année. Nous le ressentons tous en tant que pilote. C’est très plaisant à voir lorsque nous sommes sur la moto car ça permet de se mesurer aux meilleurs pilotes du monde et en même temps de partager ça avec les amateurs qui sont une part très importante de cette compétition. »

Depuis les 8 Heures de Sepang, vous pilotez une Ducati Panigale engagée par l’équipe ERC Endurance. Qu’est-ce que ça fait de piloter cette machine ?

« Déjà ça fait un bruit différent (rires). La moto a une sonorité particulière et est très atypique par sa conception. Nous bénéficions d’un soutien important de Ducati. Ils ont conscience que cette arrivée en Endurance ne sera pas simple. Leur investissement est très important pour atteindre un objectif précis qui est de jouer les premiers rôles parce que la moto a un très fort potentiel. C’est un message important envoyé à la concurrence. Néanmoins nous n’avons pas encore d’idée sur sa longévité. Tour après tour nous la développons pour en faire une véritable machine d’Endurance. Nous avons déjà effectué 2000 km. Une course de 24 heures en représente environ 3500. Il reste donc encore du chemin à parcourir. Nous espérons de tout cœur être prêts pour les 24 Heures Motos. Tout le monde met du cœur à l’ouvrage. »

Je suis tombé au Mans, je me suis relevé au Mans et j’ai gagné au Mans
Louis Rossi, ERC Endurance

Vous êtes manceau, qu’est-ce que ça fait de rouler sur le circuit Bugatti ?

« C’est mon circuit préféré. Je suis né au Mans, j’ai vécu ma première course sur le Bugatti. J’y ai décroché ma première victoire et remporté mon premier grand prix. J’y ai aussi connu des échecs. Je suis tombé au Mans, je me suis relevé au Mans et j’ai gagné au Mans. J’ai aussi une très bonne expérience grâce au Junior Team Le Mans Sud Suzuki et Damien Saulnier. Pour moi le circuit Bugatti est souvent synonyme de plaisir et de réussite. J’espère qu’avec ce projet Ducati et ERC Endurance ce sera encore le cas. »

Quel moment de la course les spectateurs doivent-ils absolument vivre ?

« Il y a évidemment les frissons du départ dans la ligne droite des stands. C’est là que nous voyons vraiment le public qui est amassé. Nous sommes proches des fans et c’est vraiment un moment que nous partageons avec eux. C’est une vraie communion et c’est vrai que le circuit Bugatti offre cette proximité avec le public. C’est quelque chose que nous rencontrons sur peu de circuits au monde. »

Alessandra Sublet, productrice et animatrice de radio et de télévision, donnera le départ des 24 Heures Motos 2020. Qu’en pensez-vous ?

« J’ai eu l’occasion de la rencontrer l’an passé puisqu’elle nous a rendu visite dans le stand du Junior Team Le Mans Sud Suzuki. Elle était très surprise de découvrir l’Endurance. Quand on ne connait pas cette discipline on se dit que c’est une course longue et ça parait simple mais en fait ça ne l’est pas du tout. Quand on se rend compte du rythme des pilotes, de l’enchaînement des relais, de la fatigue physique et mentale ça donne envie de revenir. Je pense que ça a été un bon avant-goût pour elle. Le fait qu’elle donne le départ c’est un message fort envoyé pour dire que l’Endurance est un sport qui plait. Elle m’a déjà emmené faire un tour de circuit en courant. Nous verrons si je l’emmène faire un tour en Ducati (rires). »

La 43e édition des 24 Heures Motos se déroulera les 18 et 19 avril 2020. Préparez dès à présent votre venue et profitez d’un tarif avantageux jusqu’au 1er mars 2020. Rendez-vous sur la billetterie officielle des 24 Heures Motos.

Lire aussi : 24 Heures Motos – Trois questions à Erwan Nigon, pilote de Webike SRC Kawasaki France Trickstar.

Billetterie 24 Heures Motos 2020 - Tarif Early 62€