24h Motos
13/06/2021 - 14:00

24 Heures Motos - Les réactions des vainqueurs de la catégorie Superstock

Après une compétition intense, la Honda #55 de l'équipe National Moto s'adjuge la victoire de la catégorie Superstock devant la Kawasaki #24 BMRT 3D Maxxess Nevers et la Suzuki #44 du No Limits Motor Team
24 Heures Motos - Les réactions des vainqueurs de la catégorie Superstock

Stéphane Haddadj : « Cette victoire en catégorie Superstock représente beaucoup car mon père a débuté en endurance en 1971. Il nous a transmis sa passion et ses valeurs. Après tant d’années de persévérance c’est un grand bonheur pour les membres de l’équipe, les bénévoles et les pilotes.
Notre feuille de route était de trouver un nouvel élan pour le team. Nous avions notre légitimité lorsque F.C.C. TSR Honda France n’était pas engagé. Maintenant qu’ils sont présents durablement, notre place était en Superstock.
Cette victoire a été plus difficile à aller chercher que celle acquise en 2006 au classement général car il a fallu faire preuve d‘obstination. Plusieurs fois j’ai pensé arrêter alors la victoire à une saveur particulière dans ces circonstances.
Notre engagement c’est pour la saison. Aujourd’hui, nous n’avons pas d‘excuses de ne pas aller à Estoril et au Bol d’Or.
Nous ne prenons pas toujours conscience de ce demi-siècle d’existence et d’histoire car nous pensons toujours à la prochaine course. Néanmoins, c’est une leçon de vie au quotidien. Nous voulons aussi transmettre nos valeurs aux jeunes pilotes et mécaniciens. »

Stéphane Égéa : « Incroyable car nous partions de loin. Dès le départ, je suis passé de la 18e position sur la grille, à la 7e au 2e virage. C’est un rêve qui se réalise. En endurance, il y a beaucoup d’imprévus. La moto a été fiable, les coéquipiers au top, et voilà ! Je serai avec l’équipe dès la prochaine course. Notre objectif c’est de continuer sur la lancée, on va tout faire pour. On est là pour gagner le championnat. »

Guillaume Antiga : « J'ai souffert de la chaleur comme tout le monde. C'est ma première victoire au Mans. Après une saison compliquée en championnat de France Supersport 600, me remettre en jambe ici, c'est du bonheur. Cette moto est vraiment faite pour la compétition. On verra si cette victoire m'offre des opportunités mais, ma priorité, ce sont d'abord les prochaines courses avec National Moto - notamment Estoril et le Bol d'Or. On est concentrés sur ces objectifs car c'est évident qu'avec notre victoire aux 24 Heures Motos nous constituerons une cible pour nos concurrents. Il faudra bien préparer la semaine, être solides et ne pas commettre d'erreur. Vu la fiabilité de la moto, je suis sûr que nous obtiendrons de bons résultats. »

Kevin Trueb : « Le début de course fut difficile car le manque d’adhérence de la piste nous obligeait à compenser physiquement. Tout au long de la course, nous n’avons rencontré aucun problème de fiabilité. C’est de bon augure pour la suite. Cette victoire, c’était inespéré pour moi. Je suis content d’avoir contribué à ce succès pour Honda.
Nous travaillons dur toute l’année et nous nous consacrons entièrement à la compétition alors c’était important que la course ait lieu. Les spectateurs nous ont manqué et j’espère qu’ils étaient nombreux à nous suivre à travers les différents moyens de retransmission de l’épreuve. »