24h Motos
09/06/2021 - 17:45

24 Heures Motos – Les brèves d’avant qualifications

À la veille des essais officiels de la 44e édition des 24 Heures Motos (12-13 juin 2021), voici diverses informations en lien avec les pilotes, les anciens vainqueurs et la météo.
24 Heures Motos – Les brèves d’avant qualifications

BMW domine les essais privés

Mardi, les 47 équipes ont participé à deux sessions d’essais privés. Elles ont ainsi bénéficié de plus de 4 heures de roulage en préambule des essais officiels qui débuteront jeudi. La BMW #37 de BMW World Endurance Team y a réalisé le meilleur temps en 1’36’’260 devant la Yamaha #7 de YART-Yamaha (1’36’’466) et la Kawasaki #4 de Tati Team Beringer Racing (1’36’’514). En Superstock, comme lors des essais Pré-Mans, la Kawasaki #24 de BMRT 3D Maxxess Nevers s’est distinguée grâce à un chrono de 1’38’’105. Elle a dominé la Yamaha #18 du team 18 Sapeurs-Pompiers CMS Motostore.
Les essais libres sont programmés ce jeudi de 11 heures à 13 heures. La première séance qualificative se déroulera de 16 heures à 17h50. 

Une 44e édition estivale

La météo devrait être particulièrement clémente pour la course voire estivale. Le soleil baignera le circuit Bugatti. Côté mercure, les températures devraient grimper jusqu’à 28°C. Dans la nuit de samedi à dimanche, Météo France annonce 16°C. Des conditions idéales pour les pilotes qui vont pouvoir se jeter dans la bataille sans avoir à se soucier d’éventuels changements de conditions.

Loïc Millet, benjamin de la 44e édition

Loïc Millet, pilote la Yamaha R1 #121 du Falcon Racing est le plus jeune pilote au départ. Né le 22 juillet 2002, il est âgé de 18 ans. Il fera équipe David Chevalier, Théo Eisen et Hugo Robert (pilote de réserve). « Théo a intégré l’équipe en 2020 en tant que quatrième pilote, ça m’a donné envie de me lancer en endurance. Il a parlé de moi à l’équipe et me voici pilote titulaire pour les 24 Heures Motos. C’est un gros défi et c’est totalement nouveau pour moi car jusqu’à présent j’ai participé qu’à des courses de vitesse. Je m’attends à une épreuve difficile mais l’équipe fait tout pour me mettre à l’aise. David nous donne de précieux conseils comme celui de passer entre les mains du kiné entre chaque relais », explique Loïc Millet.

Une livrée en hommage à Jean-Bertrand Bruneau

La Metiss #45 engagée en catégorie Experimental arbore une livrée spéciale pour cette 44e édition des 24 Heures Motos. Il s’agit d’une décoration unique en hommage à Jean-Bertrand Bruneau, géniteur de cette machine et décédé l’hiver dernier. La Metiss porte les couleurs réplica de la toute première machine conçue par JBB et engagée dans la catégorie reine de l’endurance au début des années 1990. Comme son héritière, elle était équipée d’un moteur porteur et d’un train avant expérimental. Rappelons que cette année, la Metiss #45 est confiée à Gabriel Pons, Ludovic Rizza et Mathieu Charpin.

Dix anciens vainqueurs au départ

La liste des engagés présente dix anciens vainqueurs des 24 Heures Motos : Grégory Leblanc (cinq victoires), David Checa (trois victoires), Mike di Meglio (deux victoires), Erwan Nigon (deux victoires), Josh Hook (deux victoires), Jérémy Guarnoni (une victoire), Alan Techer (une victoire), Niccolò Canepa (une victoire), Etienne Masson (une victoire) et Matthieu Lagrive (une victoire). Ces pilotes totalisent 19 victoires aux 24 Heures Motos.

Les anniversaires à souhaiter

Trois pilotes vont fêter leur anniversaire cette semaine : Anthony Loiseau le 10 juin (30 ans), Hugo Clere le 11 juin (27 ans) et Julien Enjolras le 13 juin (39 ans). Il leur appartient de se faire un beau cadeau en s’offrant le meilleur résultat possible.

La course entre frères

Plusieurs équipages sont constitués de pilotes frères. C’est le cas notamment de la BMW #23 d’Univers Racing sur laquelle Léo et Lucas Meunier vont faire équipe. Sur la Suzuki #71 de l’équipe italienne Z Racing, on trouve Nicolas et Mattia Scagliarini. La Kawasaki #91 du Team Energie Endurance Racing sera notamment confiée à Christian et Federico Napoli, deux habitués du FIM EWC et des 24 Heures Motos.

Des stunters relèvent le défi

Si les stunters ont l’habitude de faire le spectacle sur le circuit Bugatti avant le départ à l’occasion du show mécanique, certains n’hésitent pas à franchir le pas en s’engageant dans la course. Ainsi, Jimmy Quetel, plus connu sous le nom de « Big Jim » fait perdurer la tradition des acrobates au départ des 24 Heures Motos. Il pilotera la BMW S1000RR #23 d’Univers Racing. Simon Potillon, ancien stunter, est aussi annoncé comme pilote de réserve sur la Suzuki GSX-R 1000 #53 de Mana’Au Compétition/Ligue contre le cancer. On se souvient également que Jocelyn Hars (Maxi Joss) a précédemment participé à la classique mancelle avec le Track Normandy Team.

Tacquot conserve la même énergie

Gilles Jacquot, plus connu dans le paddock sous le surnom de « Tacquot » a rejoint le team Energie Endurance 91 en tant que ravitailleur. Ce passionné d’endurance âgé de 66 ans a précédemment officié à ce même poste pour des équipes telles que Dap 91, Endurance Moto 38 ou le Team SRC Kawasaki.

Bruno Vandestick, speaker officiel des 24 Heures Motos s'est livré à une remontée de la ligne droite des stands en direct sur la page Facebook de l'épreuve. Retrouvez cette reconnaissance à la veille des essais officiels grâce à la vidéo ci-dessous.